Paris (75) Politique

Edouard Philippe détaille les mesures du quinquennat

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Edouard Philippe

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a tenu ce mardi 4 juillet son discours de politique générale à l'Assemblée nationale. Confiance votée par : 370 voix pour, 67 contre, 129 abstentions.

Comme la veille, le Président Macron devant le Congrès réuni à Versailles (Yvelines), le Premier ministre, Edouard Philippe, a pris la parole à 15 heures, cette fois devant l'Assemblée nationale, à Paris. Au Sénat, Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, relayait son discours.
 

De son programme, on retiendra plusieurs mesures pratiques, le plus gros morceau, qui sera sans doute difficile à avaler, étant la réforme du code du Travail, à peine évoquée mais déjà fustigée par Jean-Luc Mélenchon, de la France insoumise, qui a pris la parole, comme les représentants des autres groupes, pendant dix minutes.
 

On retiendra : 

  • Défense : un budget porté à 2% du produit intérieur brut
  • Justice : une simplification de la procédure pénale, un augmentation des moyens, 15.000 places de prison en plus
  • Education : un réforme du baccalauréat avec plus de contrôle continu
  • Economie : 1% d'impôt en moins, moins de dépense publique, un plan d'investissement de 50 milliards sur cinq ans
  • Santé : les soins dentaires, lunettes, aide à l'audition totalement remboursés et les vaccins obligatoires pour les enfants, et puis surtout le paquet de tabac à 10 € en 2018
  • Social  : un promesse d'équilibre de la Sécurité sociale, la suppression de certaines cotisations salariales, reversées en salaire et compensées par une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), l'augmentation de l'allocation adulte handicapé et du minimum vieillesse, la suppression du RSI, le délai des demandes d'asile ramené de 14 à 6 mois
  • Environnement : la même fiscalité sur le gazole et l'essence d'ici 2022, le recyclage de 100% des plastiques
  • Equipement : un aide à l'accès au haut débit partout en France d'ici 2022.


Les mesures ont été résumées par toute la presse. Voici les deux tableaux réalisés par l'AFP et Idix...



L'AFP a choisi une présentation sobre et pense au droit d'asile qui sera obtenu (ou pas) plus rapidement.




 

Idix a noté dans ce tableau plus détaillé les 15.000 places de prison et l'objectif de "transition écologique" pour les 50 milliards d'investissement.



 






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb