France Politique

Macron : l'interview au Point

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Le Point publie ce jeudi 31 une vingtaine de pages d'un long entretien avec le Président Emmanuel Macron. En voici quelques extraits.

Cent jours

« Quand on arrive au pouvoir, on ne fait pas les choses en cent jours. Ou alors nous serions le seul pays qui ferait deux ans de campagne présidentielle pour gouverner trois mois. »

« Tous ceux qui réclament un bilan dès aujourd'hui sont les mêmes qui disaient d'abord que j'étais un intrus, un opportuniste, ensuite qu'il n'était pas possible que je gagne, enfin que je n'aurais pas de majorité à l'Assemblée nationale »


Jupiter

« Par la Constitution de 1958, le président de la République n'est pas seulement un acteur de la vie politique, il en est la clé de voûte. Il ne peut plus être dans le commentaire au jour le jour. En architecture, quand la clé de voûte est mal positionnée, tout s'effondre... »


Populisme

« La brûlure de l'attente, de la colère, du populisme, je l'ai encore là... Je vais devoir vivre pendant des mois avec l'impatience du peuple. »


Réforme

« Le but de l'action n'est pas de réformer le code du travail ou de réduire les déficits publics, de transformer la gestion de l'Etat ou de réformer la fiscalité. Ce sont des moyens, des instruments, pour parvenir à autre chose: la libération des énergies. »


CSG

« Les contributeurs nets seront les 60 % de retraités les plus aisés dont la plupart s'y retrouveront avec la suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des Français.... Les pauvres d'aujourd'hui sont souvent moins les retraités que les jeunes. Je leur demande donc, pour les plus aisés, un effort, je l'ai dit. »


Contrats aidés

« Il s'agit trop souvent d'une perversion de la politique de l'emploi. Certains sont utiles d'autres non. C'est de la subvention déguisée vers les collectivités locales ou le secteur associatif. »


Education

« Nous allons entamer une révolution de l'éducation dès cette rentrée, puis lors de la suivante. Nous ferons en sorte que l'on arrête, par exemple, de faire croire à tout le monde que l'université est la solution pour tout le monde. »


Aide aux étudiants

« ...Par un gel des coûts des inscriptions, des logements et de la restauration universitaires, une réforme profonde des mutuelles étudiantes et du logement étudiant. »


Jeunesse

« C'est quand vous réformez le marché du travail et du logement que vous faites une politique pour la jeunesse. »


Etranger

« L'Occident s'est perdu dans un interventionnisme moral intempestif au Proche et Moyen Orient, ainsi qu'en Afrique du Nord, durant les dix dernières années. »


Terrorisme

« D'un côté, dire que le terrorisme que l'on connaît aujourd'hui n'a rien à voir avec un islamisme politique est faux. Mais, de l'autre, dire que c'est un terrorisme “islamique”, comme le proclament certains responsables politiques, est une erreur. »


Imaginaire

« Le défi de la politique, aujourd'hui, c'est donc aussi de réinvestir un imaginaire de conquête. »






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb