Grand Paris Politique

Européennes : qui êtes-vous Pascal Durand (EELV) ?

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

Parti socialiste - flickr

Pour son baptême du feu électif, Pascal Durand aura la lourde tâche de prendre la succession de la figure écologiste en Europe, Daniel Cohn-Bendit. S’il n’a jamais mené de liste lors d’élections, Pascal Durand n’est pas un bleu chez les Verts.

Comme d’autres candidats aux élections européennes, Pascal Durand est une pièce cachée du parti qu’il représente. Mais lui, a la particularité de l’avoir co-fondé. Juste avant les élections européennes de 2009, Pascal Durand à l’idée de rassembler les écologistes en un seul et unique mouvement aux côtés de leaders écolos comme Jean-Paul Besset, José Bové ou Eva Joly : Europe-Ecologie Les-Verts, qui verra officiellement le jour en 2010. Les premières élections du groupe rassemblé resteront comme le plus grand succès du parti avec 16,3% des suffrages et 17 eurodéputés à la clé. Un succès dû en partie à Pascal Durand, non pas en tant que candidat, mais comme directeur de campagne.

Proche de Nicolas Hulot

Avocat d’affaires de profession, Pascal Durand entre tard dans la vie politique, à 47 ans, même s’il n’en a jamais vraiment été éloigné. Fils de résistants communistes, il combat le nucléaire alors qu’il n’est encore que lycéen, avant de suivre des études de Droit. Ce n’est qu’en 2006, après une rencontre avec Nicolas Hulot, que Pascal Durand va devenir une pièce maitresse des écologistes. A ses côtés, il défendra la mise en œuvre du Pacte écologique auprès de tous les candidats de l’élection présidentielle de 2007.
 

Une création de parti et une campagne européenne plus tard, Pascal Durand fonde Europe-Ecologie Les-Verts mais reste dans l’ombre de Nicolas Hulot. Il le soutiendra lors de la primaire interne qui l’oppose à Eva Joly en vue de la présidentielle de 2012 mais subira sa première lourde défaite qui a, depuis, éclipsé l’ancien animateur TV du champ politique. Pascal Durand est un fidèle au parti, et soutiendra corps et âmes la magistrate durant la campagne, avec, au bout, une nouvelle cuisante défaite.

Secrétaire national d’EELV

Mais cette année sera un tournant dans la carrière politique de Pascal Durand. Cécile Duflot partie au ministère du Logement dans le gouvernement Ayrault, c’est lui qui prendra les rennes d’Europe-Ecologie Les-Verts en tant que secrétaire national. Un an et demi plus tard, cette promotion finit en eau de boudin. Fixant un ultimatum au président de la République, que beaucoup chez Les Verts considéraient encore comme un allié, il s’attire les foudres de plusieurs membres du parti. Dès lors, Pascal Durand subira ce qu’il appelle « un procès quasi stalinien », de la part des partisans. Il démissionnera de son poste en septembre 2013 pour laisser la place à Emmanuelle Cosse.
 

Il ne lâchera pas son parti pour autant, ni la vie politique. Une abnégation aujourd’hui récompensée par sa présence à la tête de la liste dans la circonscription d’Ile-de-France. Là où les Verts ont réalisé leur meilleur score en 2009. A l’époque, c’est un certain Daniel Cohn-Bendit qui avait brillamment mené campagne.






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb