Paris (75) Société

Les prostituées manifesteront samedi 8 avril

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

A. Coffin

Les prostitué(e)s manifesteront le samedi 8 avril à Paris, contre la pénalisation de les clients, toujours mais aussi contre les manques dans le volet social de la loi : le "parcours de sortie".

Un appel à manifester a été lancé pour le samedi 8 avril à 15 heures, avec un départ du métro Pigalle. Les prostitué(e)s défileront contre la pénalisation de leur clients. « La loi du 13 avril 2016 pénalisant les clients des prostituéEs a considérablement aggravé les conditions de travail et de vie de ces dernierEs. C’est pourquoi le STRASS appelle à une manifestation, exigeant l’abrogation de cette pénalisation – et de toute mesure prohibitionniste », explique Thierry Schaffauser.
 

Sur le site lmsi.net, pour "Les Mots sont importants", Thierry Schaffauser explique dans un long communiqué pourquoi la loi contre la prostitution a manqué son volet social, qui devait viser un "parcours de sortie de la prostitution."
 

Un extrait : « Un des objectifs de la loi du 13 avril 2016, de réduire "la demande" d’achat de services sexuels pour "abolir la prostitution", est en partie atteint. Les travailleurSEs du sexe se plaignent en effet d’être fortement précariséEs par la pénalisation des clients. Ce qui semble réjouir le Mouvement du Nid, favorable à la pénalisation, puisque davantage de prostituées font appel à leur aide pour arrêter une prostitution qui ne rapporte plus assez.
 

Lorraine Quesniaux, chargée de mission juridique au Mouvement du Nid, déclare deux mois après le vote : « On constate partout une augmentation d’au moins 40% des demandes pour s’extraire (du milieu, NDLR) ». De leur point de vue, c’est donc un succès. Malheureusement, cette politique ne se fait pas en douceur, et le dit "volet social" de la loi tant vanté comme une "aide aux prostituées" n’est toujours pas en place.


Depuis avril 2016, les travailleurSEs du sexe pousséEs vers plus de pauvreté ne trouvent donc aucune ressource supplémentaire comme cela avait été promis. Aucune régularisation n’a eu lieu, aucune allocation, ni aide pour un logement social, rien. »



 

Thierry Schaffauser lors d'une émission de télévision (photo DR).






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb