Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Société

Bilan 2010 : les points retirés sur le permis de conduire

Publié le  Par Florie Valsot

image article

François Melchior

Un bilan publié par le ministère de l’Intérieur dresse le nombre de points retirés sur le permis à points dont le but était justement de responsabiliser les conducteurs et d’éviter les récidives.

Depuis 2010, un bilan a été dressé : le stade des 10 millions des points retirés sur le permis de conduire est franchi. Extrêmement lié aux excès de vitesse et des conduites en état d’ébriété, les points sur le permis sont partis comme des petits pains…

 

« Léger » excès de vitesse : 1 point en moins, téléphone au volant : 2 points en moins et bientôt 3, refus de priorité à droite : 4 points en moins, etc. L’envol des points sur le permis de conduire a amené à un total de 10 139 522 de retraits de points depuis l’année dernière ; sont concernés les automobilistes, les chauffeurs poids lourds ainsi que les motards français. C’est la première fois que l’on voit un tel cas dans l’histoire du permis à points qui, au passage, fêtera ses 20 ans d’ici l’année prochaine.

 

Le week-end du 14 juillet va d’autant plus favoriser les sorties en voiture ! Soyez prudent pour le bien d’autrui et le vôtre et surtout préservez vos points, car ils se font rares !

Le bilan effectué montre que les conducteurs ont fait preuve d’un sérieux relâchement au volant. Les automobilistes français font de plus en plus d’excès de vitesse tandis que des mesures de sécurité sont étudiées par la Mairie de Paris telles que (souvenez-vous) la limitation de vitesse sur le périphérique ainsi qu’une nouvelle réglementation d’une nouvelle vitesse maximale sur l’autoroute (110km/h).

Les infractions de vitesse montent de nouveau en flèche et cette situation inquiète le ministère de l’Intérieur. Cependant, il faudra attendre la fin de l’année avant de pouvoir sanctionner davantage les grands excès de vitesse (étroitement liés à un taux d’alcoolémie trop élevé selon la réglementation) afin que cela soit reconnu comme des délits où l’on pourra retirer 8 points d’un coup au lieu de 6.  

 

Selon Bertrand Pottier, président de l’association Prévention routière, « l’effet préventif fonctionne », les retraits de permis sont en baisse. Pourtant, certains automobilistes qui représentent un réel danger sur la route continuent de rouler toujours plus vite (fait ayant été constaté grâce à l’équipement servant à repérer les conducteurs en excès de vitesse).






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

Mika

13/07/2011 20:58

Bonjour à tous,

Je me permet de réagir à l'article car il me semble inexact.

En effet, comparer un nombre de points retirés d'une année sur l'autre sans prendre en compte l'évolution de la loi sur les 2 années comparés constitue un ensemble dit "non comparable".

Cet indicateur est peu fiable à mon avis. Il ne résulte en rien la "non responsabilité" ou le relâchement des usagers de la route.

Les indicateurs "fiables" à mon goût :

* Comparaison du nombres d'infractions (Encore que, le nombre de personne relatant des infractions évolue d'une année sur l'autre).
* Nombres de points retirés (En appliquant le barème des infractions 2009 sur l'année 2010)

Étant moi-même un automobiliste, je remarque très nettement un changement d'attitude du conducteur depuis quelques années.
La "peur" du gendarme a fait sûrement sont effet.
Perdre son permis, ou du moins points+amendes dans un contexte ou le pouvoir d'achat diminue ont eu raison d'eux.

Bonne continuation, et soyez prudent sur la route.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

13/07/2011 20:58

Bonjour à tous,

Je me permet de réagir à l'article car il me semble inexact.

En effet, comparer un nombre de points retirés d'une année sur l'autre sans prendre en compte l'évolution de la loi sur les 2 années comparés constitue un ensemble dit "non comparable".

Cet indicateur est peu fiable à mon avis. Il ne résulte en rien la "non responsabilité" ou le relâchement des usagers de la route.

Les indicateurs "fiables" à mon goût :

* Comparaison du nombres d'infractions (Encore que, le nombre de personne relatant des infractions évolue d'une année sur l'autre).
* Nombres de points retirés (En appliquant le barème des infractions 2009 sur l'année 2010)

Étant moi-même un automobiliste, je remarque très nettement un changement d'attitude du conducteur depuis quelques années.
La "peur" du gendarme a fait sûrement sont effet.
Perdre son permis, ou du moins points+amendes dans un contexte ou le pouvoir d'achat diminue ont eu raison d'eux.

Bonne continuation, et soyez prudent sur la route.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb