Paris (75) Pratique

La Mairie de Paris expérimente de nouveaux passages piétons

Publié le  Par Gaspar S.

image article

Jean-Louis Zimmermann - flickr

En accord avec la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière, cinq familles de marquages au sol sont expérimentées depuis le début de l'été dans plusieurs zones de la Capitale.

La Ville de Paris veut améliorer le fonctionnement des zones 30. Ces secteurs – où la vitesse des voitures est limitée à 30 km/heure – sont sensés favoriser les déplacements des piétons en ménagent une cohabitation pacifique entre les différents usagers.

 

«Pour que l’usager puisse s’appuyer sur de nouveaux repères caractéristiques et évocateurs du statut de la zone et du comportement à adopter, la Ville de Paris a décidé d’expérimenter des marquages au sol, en entrée, en sortie et en cœur de zone, notamment à l’emplacement des passages piétons», explique ainsi la Mairie dans un communiqué.

 

Les marquages au sol testés dans certaines rues ont aussi pour but de compenser les faiblesses des panneaux de signalisation classique. «Aujourd’hui, des panneaux de signalisation réglementaires matérialisent l’existence des zones 30 ou des zones de rencontre mais sont insuffisamment perçus par les usagers. De nouveaux marquages au sol ont été étudiés afin de compléter la présence des panneaux de signalisation», explique la Ville.

 

Aussi, depuis juin 2014, et en accord avec la DSCR (Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière) et l’AITF (association regroupant plusieurs villes de France), cinq familles de marquages au sol sont expérimentées dans plusieurs zones 30 et zones de rencontre.

 


 

Les différents marquages essayés (images et texte Mairie de Paris)

 

Les portées.

 

La portée consiste à inverser le principe du passage piéton : c’est le véhicule qui traverse sur des lignes blanches. Elle se compose de trois fois trois bandes fines en zone 30 et d’une fois 5 bandes fines en zone de rencontre. Le rappel est réalisé par la répétition d’un module issu du passage piéton de la zone 30, disposé sur la chaussée ou à cheval sur le trottoir et la chaussée.

 

Les lieux d'expérimentation :

Portée n°1, passage péton en zones 30 : Beaubourg Temple (3ème), Vieille du Temple (4ème), Verdun (10ème), Davy (17ème). Portée n°2, passage piéton et rappel en zone de rencontre : Temple (4ème), Vieille du Temple (4ème), Couture Saint-Gervais (3ème), Joubert Victoire (9ème).

 

Les rectangles.

 

Les rectangles sont issus du passage piéton usuel que l’on a effacé en partie. Il est amputé d’un tiers dans les zones 30 dans sa partie centrale, il n’en reste que les extrémités dans les zones de rencontre. Le rappel est réalisé par la répétition d’un module issu du passage piéton de la zone de rencontre. Il est disposé en ligne de rive ou en serpent sur la chaussée.

 

Les lieux d'expérimentation :

Rectangles n°1, passage péton en zones 30 : Saint-Honoré (1er), Saint-Blaise (20ème)

Rectangles n°2, passage piéton et rappel en zone de rencontre : Jean-Jacques Rousseau (1er), Florian (20ème).

 

Les clous.

 

Ils font partie de l’Histoire du passage piéton à Paris mais aussi en France. Ils sont proposés soit avec de vrais clous, soit réalisés par des ronds de peinture blanche. Ils sont identiques en zone 30 et en zone de rencontre. Le rappel est réalisé par la répétition de ronds blancs de même dimension que ceux adoptés pour les passages piétons. Ils sont disposés en ligne de rive ou en serpent sur la chaussée.

 

Les lieux d'expérimentation :

Passage péton en zones 30 : Evangile (18ème), Faubourg Saint-Denis (10ème)

Passage piéton et rappel en zone de rencontre : Abbesses (18ème) (vrais clous), Marché de l’Olive (18ème) (vrais clous), Faubourg Saint-Denis (10ème), Chabanais (2ème).

 

Les pixels.

 

Ils offrent une alternative plus proche de l’art de la rue. Ils sont préférentiellement prévus pour les zones de rencontre et peuvent être associés à une autre famille de marquage, comme les rectangles par exemple. Le rappel peut être identique à celui prévu pour les passages piétons de la famille des rectangles.

 

Les lieux d'expérimentation :

Passage piéton en zone de rencontre : Lune Sentier (2ème), Faubourg du Temple (10ème et 11ème), Villiers de l’Isle Adam (20ème) (zone 30).

 

Les lettres.

 

L’initiative vient de Strasbourg, l’inscription Zone 30 s’insère dans les bandes blanches du passage piéton usuel. Ils sont exclusivement prévus pour les zones 30 et peuvent être associés à une autre famille de marquage pour les zones de rencontre.

 

Les lieux d'expérimentation :

L'inscription Zone 30 s'insère dans les bandes blanches du passage piéton usuel

Passage piéton en zone 30 : Orillon (11ème), Dugommier (12ème).






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

JEAN-CLAUDE

09/10/2013 18:08

La 1ére chose c'est de nous expliquer le terme " zone de rencontre ". J'ai 74 ans et je n'ai pas eu la chance de faire l'ENA.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

Flo

08/04/2014 11:25

Une zone de rencontre est en Belgique, en France et en Suisse, une zone urbaine à usage d'habitation ou de commerces, un centre-ville ou un centre historique, etc. où la priorité est donnée aux piétons et aux cyclistes dans une moindre mesure ; ceci dans une logique de partage de l’espace par les différents usagers dont les automobilistes et autres conducteurs d'engins motorisés avec une vitesse maximale formellement fixée à 20 km/h.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

09/10/2013 18:08

La 1ére chose c'est de nous expliquer le terme " zone de rencontre ". J'ai 74 ans et je n'ai pas eu la chance de faire l'ENA.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

Flo

08/04/2014 11:25

Une zone de rencontre est en Belgique, en France et en Suisse, une zone urbaine à usage d'habitation ou de commerces, un centre-ville ou un centre historique, etc. où la priorité est donnée aux piétons et aux cyclistes dans une moindre mesure ; ceci dans une logique de partage de l’espace par les différents usagers dont les automobilistes et autres conducteurs d'engins motorisés avec une vitesse maximale formellement fixée à 20 km/h.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb