France Pratique

Les 11 vaccins seront obligatoires au 1er janvier

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Ministère de la Santé

De trois, on passera à 11 vaccins obligatoires dès le 1er janvier 2018. L'annonce a été faite ce jeudi 31 août à Paris par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Jusque là, seuls les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (dit aussi DTPolio) étaient obligatoires pour les enfants. Il restait cependant 15% d'enfants non vaccinés, soit par négligence, soit par conviction ou "principe de précaution".


A partir du 1er janvier, tous les enfants devront recevoir en plus huit vaccins contre  la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l'hépatite B, la bactérie haemophilus influenzae, le pneumocoque, le méningocoque C. Ce sera obligatoire mais en principe sans sanction dans le cas où les parents expriment une forte opposition... Actuellement, des peines d'amende (3.750 €) et de six mois de prison sont prévues mais jamais appliquées.
 

Cela dit, la ministre de la Santé a rappelé :

« Les 15% des enfants non vaccinés mettent en danger les autres et favorisent la réémergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui. »


Voici le calendrier indiquant les âges en mois puis en années auxquels ces vaccins doivent avoir lieu.



 






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

Pascal Petit

01/09/2017 14:42

LISEZ la presse israélienne: là-bas, on se frotte les mains de cette décision. J'ai même été surpris de voir le Times of Israel mentir et inventer le cas d'un pauvre enfant juif mort de maladie faute d'avoir été vacciné en France. Le mensonge les perdra....
Cette vaccination OBLIGATOIRE pourrait générer une CATASTROPHE SANITAIRE, et je dis bien POURRAIT car AUCUNE étude sérieuse n' a été faite.

PS: Cette mesure sanitaire paraît-il URGENTE n'était pas dans le programme de Mr Macron.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

01/09/2017 14:42

LISEZ la presse israélienne: là-bas, on se frotte les mains de cette décision. J'ai même été surpris de voir le Times of Israel mentir et inventer le cas d'un pauvre enfant juif mort de maladie faute d'avoir été vacciné en France. Le mensonge les perdra....
Cette vaccination OBLIGATOIRE pourrait générer une CATASTROPHE SANITAIRE, et je dis bien POURRAIT car AUCUNE étude sérieuse n' a été faite.

PS: Cette mesure sanitaire paraît-il URGENTE n'était pas dans le programme de Mr Macron.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb