France Sport

SportHebdo : toujours vivants…

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Racing92

Un Racing, le 92, dans l’adversité, un autre, celui de Toulon, qui s’arrache, et deux Racing toujours vivants ; un insolite bébé ‘’footballeur’’, des drôles de chiffres et des bons mots. L’actualité sportive vue au-delà du simple résultat.

Adversité. Ouf, le Racing a sauvé l’honneur ! Dans un match sans enjeu, les Parisiens, déjà éliminés, ont battu Leicester (34-4) dans l’avant-dernière journée de Coupe d’Europe. Une  compétition dont ils avaient pourtant fait leur objectif… Mais il était dit que les Ciel et Blanc connaîtrait la malédiction du champion. Sacré en Top 14, en juin dernier au Camp Nou, le Racing 92 a collectionné les désillusions et ennuis : parcours transparent et en dents de scie en championnat, trois suspicions de corticoïdes en finale barcelonaise, incroyable conflit avec le Sud-Africain Goosen... Et comme si ça ne suffisait, voilà que l’Agence française contre le dopage (AFLD) veut à son tour entendre les trois joueurs blanchis. Mais comme c’est dans l’adversité que l’on reconnaît les grandes équipes, le Racing doit continuer d’y croire…

Méthode « Le Toulon triple champion d’Europe c’est fini ; le Toulon d’aujourd’hui doit évoluer dans sa mentalité… ». C’est Mike Ford, l’entraîneur britannique, qui le dit, mi-réaliste, mi-résigné et quand même un peu ‘’limite’’…. Bon d’accord,  avec un Boudjellal qui ne jure que par un entraîneur qu’il embauche en janvier avant de le virer à l’automne tout en reconnaissant ses compétences, avec ce président qui dit vouloir prendre du recul, qui recrute quand même à tour de bras pour la saison prochaine et cherche en même temps un acquéreur, et qui, finalement, ne vend plus et repart pour un tour, les joueurs ont de quoi être un peu déstabilisés, non ?  N’empêche les Bastareaud, Guirado, Habana et autres Toulonnais se sont arrachés dimanche contre Sale et restent en course pour l’Europe comme en Top 14. Il faut dire que si Ford est resté positif à la mi-temps, Boudjellal lui en a poussé une belle dans le vestiaire… A chacun sa méthode !

Insolite. Après les bébés mexicains prénommés Pierre-André (comme le Bleu Gignac, héros du club de Monterey), c’est au tour d’un nouveau-né auvergnat d’avoir un prénom de footballeur : Griezmann ! D’ici à ce que l’international soit le parrain… Tout seul, c’est compliqué de vivre et d’avouer son homosexualité, encore plus quand on est sportif ; le président de la Fédé anglaise de foot a proposé une solution : que les ‘’intéressés’’ organisent un coming out collectif …En Suède, il ne fait pas bon toucher à Zlatan : pour avoir osé dire que l’attaquant de Manchester U avait dû, vu sa musculature, se doper à son époque Juventus, un entraîneur d’athlétisme a été condamné à 2500 euros d’amende… 1,98m, une bonne taille de nageur… et maintenant de volleyeur : celle de Maxime Bussière, ex-champion de France du 50 brasse qui vient d’être embauché par le club de volley d’Ajaccio pour palier l’absence d’un blessé…

Chiffres. 3. C’est le nombre de ‘’casquettes’’ que pourrait avoir Jean-Pierre Papin à Auxerre : entraîneur, directeur sportif et ambassadeur ; les Chinois ont oublié le poste de manager… 3 bis. Pour Toumany Coulibaly, champion de France du 400, c’est trois ans de prison (dont vingt mois avec sursis) pour ses multi récidives de cambriolage: la prison et l'athlé pourront-ils le remettre sur la bonne piste ? 13. Ce treizième succès est peut-être le plus beau de Stéphane Peterhansel qui, à trois jours de l’arrivée, n’a pas hésité a secourir un motard blessé alors qu’il était à la lutte avec Loeb ; c’est ça l’esprit Dakar ! 48. Comme a dit le ‘’perspicace’’ Maradona,  « Ce sera un tournoi avec plus de football » en évoquant le Mondial 2026 avec 48 pays ; ça va surtout faire beaucoup plus de sous pour la Fifa ! 1,22.  C’est justement en milliard euros ce qu’a généré l’Euro de foot en France en 2016 …

Ils ont dit. « Quand tu rentres dans une salle comme ça, tu a envie de t’arracher de te jeter sur tous les ballons » de Thierry Omeyer, gardien des Experts, après le match d’ouverture du Mondial de hand gagné 31-16 devant le Brésil. « On sait qui tire, où tombe le ballon et qui vient dans cette zone … » et, sous entendu, « on prend les deux même buts »de Philippe Hinschberger l’entraîneur du FC Metz qui a encaissé ses deux buts en copié-collé (sur corner) du Parisien Thiago Silva (de la tête)  en quart de finale de la Coupe de la Ligue. « Si ça se confirme qu’on m’a pris pour un con, alors ça va chauffer… », de Thierry Adam  après les rumeurs persistantes de son remplacement par Alexandre Pasteur aux commentaires du cyclisme sur France Télévisions. « Ne fais pas la pleureuse et retourne en Chine », d’une banderole des supporters de l’OM à l’intention de Drogba qui s’est dit intéressé par un retour à Marseille.(Sources: L'Equipe et Aujourd'hui).






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Sélection de lectures

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb