Val-d'Oise (95) Culture

Sarcelles : battu pour des cheveux décolorés

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

DR- Le Parisien (Frédéric Naizot)

Il avait eu le tort de teindre ses cheveux. Djibril (prénom d'emprunt), 12 ans, a été rasé et battu par un groupe à la la mosquée de Sarcelles (Val-d'Oise).

Le directeur de l'école coranique, Boufou F., prend un an de prison dont 4 mois avec sursis et mise à l'épreuve. Le médiateur de la ville, Souley S., 29 ans, prend 6 mois de pison dont 4 avec sursirs. Deux animateurs, Mamadi, 20 et un autre de 24 ans, sont condamnés à 8 mois de prison dont 4 avec sursis. Le tribunal correctionnel a jugé, ce jeudi 8 mars, une correction infligé en groupe à un jeune élève de l'école coranique qui a été rasé et humilié par le directeur lui-même, à cause de la couleur de ses cheveux, "non conforme" à l'islam selon lui, rapporte Le Parisien.

 

Le jeune avait ensuite lancé des oeufs contre la façade de l'établissement, ce qui a entraîné une sévère punition, un tabassage en groupe pendant deux heures, commandité par le beau-père du jeune, qui n'était pas au tribunal parce qu'il a fui au Mali et avec l'accord du directeur de l'école coranique qui a envoyé son frère corriger la victime. « On n’est pas des radicaux, on n’est pas des islamistes », s'est défendu Souley F., l'animateur. 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb