Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Politique

Election présidentielle : François Hollande commémore François Mitterrand

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Hier le candidat socialiste s'est rendu à Jarnac pour commémorer le 16e anniversaire de la mort de François Mitterrand. Un président dont il aime à suivre les traces

C’était la rencontre de deux François hier, la visite de celui qui aspire à la fonction suprême auprès du seul socialiste à avoir réussi le pari de s’installer à l’Elysée. Celui qui reste, malgré les polémiques et controverses, l’ultime référence pour le parti socialiste et dans lequel le candidat d’aujourd’hui veut clairement inscrire sa candidature. Hier à Jarnac, le message passé était plutôt clair : François Hollande, c’est au fond le nouveau François Mitterrand.

« Evoquer la mémoire de François Mitterrand en ce début d’année 2012, c’est bien sûr regarder le message qu’il a pu laisser, la trace qu’il a fixée et en même temps ne pas laisser François Mitterrand être le seul président socialiste de la Cinquième République », déclare-t-il devant la tombe de l’ancien président, solennel, devant la famille de ce dernier mais aussi plusieurs ténors socialistes comme Elisabeth Guigou, Harlem Désir, Jack Lang et Hubert Védrine.

Un « opposant tenace », un « dirigeant clairvoyant », « un chef d’état respecté », un « européen volontaire » ou encore un « homme de culture », François Hollande ne manquait décidément pas de louanges pour celui qu’il a bien connu à l’époque, quand il était conseiller auprès de ministères. C’est sous Mitterrand que François Hollande a débuté en politique, s’est imposé dans le parti socialiste et il sait donc rendre gré à celui qui a « réconcilié la nation avec elle-même ».

Un hommage qui est en réalité un symbole, qui sert à montrer aux français qu’il est bel et bien légitime à candidater à l’élection présidentielle, contrairement à ce que peut affirmer la droite qui aime à ironiser sur son manque d’expérience. Et c’est sur beaucoup de plans que l’ancien secrétaire du parti socialiste suit à la lettre l’ancien président : dans la mimique, la gestuelle, l’intonation de voix, mais aussi les termes utilisés ou la manière de s’adresser aux français. Même la lettre publiée mardi dernier dans Libération avait des accents très mitterrandiens et aurait pu être écrite par ce dernier.

Avec cette stratégie politique, François Hollande espère sans doute s’élever et gagner en grandeur, en légitimité. La seule question est de savoir si les français sont prêts à élire un nouveau Mitterrand, si c’est ce dont ils ont besoin en ces temps de crise inouïe.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb