Paris (75) Politique

Municipales : Anne Hidalgo précise son programme pour Paris

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

Parti socialiste - flickr

La candidate PS à la mairie de Paris a présenté son programme pour la capitale dans un livre numérique de près de 200 pages. Tout en apportant des précisions sur ses 7 priorités, elle chiffre son projet.

L’équipe du Parti socialiste avait largement critiqué le programme de son adversaire UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet, sorti début novembre. En dévoilant un programme de 196 pages dimanche 8 décembre, Anne Hidalgo avertit son adversaire : « Maintenant c’est projet contre projet. »
 

A lire : Bruno Julliard : le programme de NKM est « vide et incohérent »
 

Avant d’entrer dans les détails, l’actuelle première adjointe de Bertrand Delanoë rappelle l’importance du développement du Grand Paris et appelle a « effacer cette frontière qu’est le périphérique. » L’axe périurbain doit selon elle devenir un « arc de l’innovation », en mixant les usages : universités, logements, pépinières d’entreprises et activités commerciales. Elle veut également promouvoir le Grand Paris Express, c'est-à-dire améliorer les services de transports entre Paris et sa banlieue mais aussi entre les agglomérations alentours. Autolib’, Vélib’ et pistes cyclables continueront d’être étendus aux communes environnantes. Le tramway sera, lui, prolongé au Nord. Si elle souhaite mettre en place un système « démocratique en représentant tous les territoires » que contient ce projet, elle se montre ferme à l’encontre des autres maires, notamment sur la question du logement. Les directives devront être mises en place, « si besoin en contraignant les communes qui ne le veulent pas. »

« Ville créative, solidaire, collaborative »

Anne Hidalgo a confirmé qu’elle voyait 7 priorités pour la ville de Paris : « logement », « aménagement, urbanisme et architecture », « transport et déplacements », « culture », « innovation et réseaux intelligents », « sécurité » et « environnement, propreté et déchets. » Plus de 7,5 milliards d’euros seront investis pour porter ces projets, sans compter les dépenses de fonctionnement et l’action dans les arrondissements.
 

Près d’un tiers (2,5 milliards) concernera le logement, priorité numéro un de la candidate. Elle souhaite créer 10 000 logements supplémentaires chaque année en lançant de nouveaux projets urbains, en transformant des bureaux en appartements et on obligeant l’intégration de logements intermédiaires dans les projets privés. Et veut porter à 30% la part de logements sociaux dans la capitale, à la demande des élus communistes qui ont rejoint sa liste.
 

Deuxième grande priorité : les transports. Plus d’1,5 milliard d’euros sera consacré à leur amélioration. Pass Navigo universel, automatisation de la ligne 4, prolongement du tramway et de la ligne 10 et création d’un téléphérique entre les gares sont les projets phares des transports en communs, dont certains sont déjà en cours. Pour la circulation dans la ville, des limitations à 30 km/h intra-muros et à 70 km/h sur le périphérique sont envisagées, tout comme l’installation de 20 000 places pour les deux roues. Les bus et véhicules de livraison devront également être « zéro diesel » pour limiter la pollution.
 

Concernant les projets d’urbanisme, des plans d’embellissement des grandes places parisiennes qui « subissent excessivement la pression de la voiture » - Nation, Bastille, Denfert-Rochereau, Montparnasse et Panthéon - seront présentés.
 

A lire : Municipales : NKM présente ses sept projets pour la capitale
 

Coté économie, la socialiste ne se démarque pas tant de son adversaire de droite. Sauf qu’elle prévoit un budget d’un milliard d’euros pour les innovations technologiques, pour lesquelles Paris est à la pointe. Elles permettront d’économiser notamment sur les frais de fonctionnement de la ville. Elle compte également soutenir les PME et l’économie numérique.
 

Les priorités d’Anne Hidalgo sur l’environnement seront de favoriser l’agriculture urbaine avec la création de potagers communs par exemple, le commerce et l’entraide au niveau local. Enfin elle compte améliorer le système de traitement et le recyclage des déchets de la capitale.
 

Enfin son programme comporte un volet social important. Elle veut venir en aide aux familles parisiennes notamment en promettant 5 000 nouvelles places en crèches, des aides pour la rentrée scolaire, des réductions familles dès le 2ème enfant et une baisse du prix de l’eau pour les plus démunis.
 

Son programme complet est consultable ici.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb