France Politique

Le MJS dénonce le racisme d'une militante FN.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Marine Le Pen a été interpellée hier sur Twitter à propos d'une de ses militantes qui avait publié des propos racistes sur son profil Facebook.

Les réseaux sociaux peuvent être très dérangeants en période électorale. Ce fut déjà le cas lors des cantonales, quand des photos publiées sur internet montrèrent un candidat FN en train de faire le salut nazi. Aujourd'hui, c'est le racisme d'une miltante frontiste qui est dénoncé.

La militante en question, Sidany-Sophie Doutch, avait par exemple écrit sur son profil "Vive Marine, Vive la France mort aux rats", mais aussi des propos très désobligeants envers Carla Bruni (qualifiée de "trainée"). On peut lire également des commentaires tels que "ce genre de race a tendance à durer, ils sont résistants c'est comme toutes les raclures et les parasites tu t'en débarrasses jamais!" (les fautes ont été corrigées).

La militante en question a apparemment été investie aux prochaines législatives dans la huitième circonscription des Hauts-de-Seine. Le président des jeunes socialistes, Thierry Maréchal-Beck, a interpellé la présidente du FN hier soir sur Twitter, pour lui demander de prendre position sur cette personne.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb