France Politique

Un rapport pointe les problèmes du halal.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Miguel Medina/AFP

Alors que le débat sur la viande halal pollue complètement le débat présidentiel, un rapport dévoilé aujourd'hui pointe des dérives du système d'abattage.

C'est un rapport qui va aussitôt être saisi par Marine Le Pen et Claude Guéant, on ne peut pas en douter. Il date peut-être de novembre 2011, mais c'est le Point qui le remet au goût du jour, au plus grand desarroi de Bruno Le Maire, représentant la droite modérée et contestant ces conclusions.

Le conseil général de l'alimentation affirment ainsi dans ce rapport que le système d'abattage des ovins et bovins en France présente certaines défaillances. En effet, le volume d'abattage rituel y est estimé à 40% pour les bovins et 60% pour les ovins, loin des chiffres qu'indiquait le ministre de l'agriculture, qui était d'environ 10% des abattages d'ovins et bovins.

"Ce qui ne devait être qu'une dérogation s'est généralisée, et il convient donc d'analyser les causes de cette dérive (...) comme pour des petits ruminants, des bovins sont abattus rituellement au prétexte que l'on ne sait pas si la viande va se trouver dans le circuit normal ou dans le circuit halal", écrivent les auteurs de ce rapport. Cependant Bruno Le Maire dément formellement de telles déclarations, estimant lui que "c'est 14% du tonnage des viandes abattues en France qui sont abattues rituellement". Il explique la tonalité de ce rapport par le fait que les expertises se soient concentrées sur la dizaine d'abattoirs les plus problématiques en France.

Selon une étude de 2005, environ 20% des abattages bovins et de volailles et 80% des ovins étaient halal, le ministre Bruno Le Maire a également indiqué que le Gouvernement travaillait sur un encadrement de l'abattage rituel depuis environ un an.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

tifaine

08/03/2012 12:00

Piroyable, selon votre titre c'est le hallah qui pose problème, encore des sous entendu puants, par contre les français mangent casher depuis bien longtemps car 2/3 de la viande va dans le circuit normal mais il ne faut surtout pas parler du peuple élue, caher moi ce casher que je ne saurais voir.....

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

08/03/2012 12:00

Piroyable, selon votre titre c'est le hallah qui pose problème, encore des sous entendu puants, par contre les français mangent casher depuis bien longtemps car 2/3 de la viande va dans le circuit normal mais il ne faut surtout pas parler du peuple élue, caher moi ce casher que je ne saurais voir.....

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb