France Politique

Un patron de bar agressé par des militants FN

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Preuve de la dédiabolisation du parti d'extrême-droite, un patron de bar de Haute-Vienne a été agressé cette semaine par des militants du Front National, dont un secrétaire départemental.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des militants du Front National, ainsi qu'un secrétaire départemental ont été interpellés par la police, accusés d'avoir violemment agressé un patron de bar il y a peu de jours. Ils sont poursuivis pour violences volontaires aggravés.

Le secrétaire départemental en question, Vincent Gérard, pourrait être candidat aux législatives en juin prochain, et l'a été lors des régionales de 2010 et des cantonales de 2011, avait réuni des militants dimanche 1er avril pour fêter les vingt ans de son entreprise d'électricité. Et c'est tard dans la soirée que quelques uns d'entre eux ont déboulé dans un bar de Haute-Vienne, dans le centre-ville de Limoges, et ont alors attaqué le patron d'un bar dans lequel le tournage d'un court-métrage se terminait.

"Je ne les avais jamais vus. Ils se sont dirigés vers l'équipe de tournage. Ils ont crié 'communistes de merde', 'étudiants gauchistes de merde', 'on va tous vous exterminer', des choses comme cela. L'un avait une batte de base-ball. Ils portaient tous des pin's avec la flamme du FN. Ils voulaient 'casser du communisme'" explique le gérant du bar attaqué. La police a alors été appelé et l'un des agresseurs a même sorti sa carte du parti d'extrême-droite, devant des témoins.

Si sur le moment les militants font mine de s'en aller, alors que le plus ivre d'entre eux est placé en cellule de dégrisement, trois d'entre eux reviennent 45 minutes plus tard, avec un couteau et une matraque telescopique et ont tenté d'attaquer le gérant et un de ses serveurs, qui ont du se réfugier dans le bar pour échapper aux coups de couteaux des militants du Front National. La police les a très vite rattrapés, et les militants sont convoqués dès le 19 juillet prochain au tribunal correctionnel de Limoges.

Du coté du Front National, on minimise franchement l'incident quand on n'esquive pas totalement la question.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb