France Politique

Présidentielle : qui sera candidat?

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Le 16 mars prochain le Conseil Constitutionnel dévoilera la liste des candidats aptes à concourir à l'élection présidentielle en avril prochain. RECAPITULATIF des candidats en lice. MISE A JOUR.

A trois jours de la clôture des dépôts des parrainages, 10 candidats sont pour le moment sûrs de voir un bulletin de vote à leur nom dans les urnes le 22 avril prochain. Pour deux d'entre eux, c'est fortement incertain.

* Eva Joly.

L'ancienne juge d'instruction aura sans aucun doute les 500 paraphes nécessaires pour participer au scrutin, mais avec des sondages qui baissent de plus en plus, son parti pourrait oeuvrer pour son retrait. Créant la surprise en remportant la primaire écologiste en juin dernier, Eva Joly s'est déclarée candidate à l'élection présidentielle le 12 juillet 2011.

* Jean-Luc Mélenchon.

Lui s'est présenté à l'élection le 18 juin 2011, après le vote en sa faveur des militants du Parti de Gauche et du Parti Communiste, et lui aussi aura sans aucun problème les 500 parrainages. Jean-Luc Mélenchon a commencé petit dans les sondages mais est devenu aujourd'hui un candidat important, frolant les 10% d'intentions de voix et probablement destiné à jouer un rôle important dans la campagne de François Hollande. Il se démarque des autres candidats en attaquant virulemment Marine Le Pen.

* François Hollande.

Vainqueur de la primaire socialiste, François Hollande est le favori du scrutin 2012 pour le moment, et ce depuis sa désignation le 16 octobre 2011. L'élection présidentielle, il y pensait déjà en 2002 mais a du renoncer après la défaite de 2005. Sitôt après avoir quitté la direction du Parti Socialiste, il s'est consacré à la préparation de sa campagne présidentielle.

* François Bayrou.

Il est un peu le "doyen" de cette élection, celui qui rempile pour la troisième fois et qui compte bien accéder à l'Elysée cette fois-ci. Le troisième homme de 2007, qui a annoncé sa candidature le 07 décembre 2011, n'aura aucun problème à passer l'obstacle des 500 signatures, mais aura peut-être plus de difficultés à rééditer l'exploit de 2007, quand il avait obtenu 18% des voix. Crédité de 12 à 15% d'intentions de voix, s'il arrive au second tour, il est assuré de remporter l'élection présidentielle.

* Dominique de Villepin.

L'ancien Premier Ministre, qui a longtemps laissé flotter le doute  sur sa candidature, s'est déclaré le 13 décembre dernier, à la grande surprise de tous. Doté de peu de moyens financiers et humains, sans réelle équipe de campagne ou programme présidentiel, Dominique de Villepin n'est pas sur de concourir dans la mesure où les parrainages seront pas faciles à obtenir.

 

* Nathalie Arthaud.

Professeure de formation, elle succède à Arlette Laguillier comme candidate à la présidentielle du parti LO. Encore inconnue dans le grand public, la candidate a été désignée le 05 décembre 2010 et mène campagne depuis. Si elle a rencontré quelques difficultés dans la récolte des précieux paraphes, la porte-parole du parti ouvrier est celle qui les a déposés en premier au Conseil Constitutionnel.

* Philippe Poutou.

Lui aussi est inconnu du grand public, et lui aussi succède à une forte personnalité. Après Olivier Besancenot le NPA présente cet ouvrier de l'usine Ford comme candidat à l'élection présidentielle. Encore mal aguerri aux codes de la politique, ce candidat a été désigné le 25 juin 2011, il a eu beaucoup de mal à réunir les signatures mais finalement, il a été capable de les rassembler et l'a annoncé le 13 mars 2012.

* Nicolas Dupont-Aignan.

Il récuse formellement le terme de "petit" candidat, trouvant cela profondément insultant. Le candidat souverainiste, fondateur du mouvement Debout la République, s'est déclaré candidat très tôt, le 21 novembre 2010. Après avoir essayé de se présenter en 2007, sans succès par manque de signatures, le candidat affirmait pouvoir participer à cette élection en 2012 et avoir toutes les signatures qu'il lui fallait et effectivement, le 14 mars le candidat a déposé 708 signatures au Conseil Constitutionnel.

* Corinne Lepage.

Déjà candidate en 2002, Corinne Lepage se définit comme une écologiste de centre-droit, mais assure qu'elle ne ralliera pas Nicolas Sarkozy en 2012. Présidente du mouvement Cap 21, elle fut ministre de l'environnement sous le premier gouvernement Juppé (1995) et se railla un temps à François Bayrou, en 2007, avant de claquer la porte en 2010. Aujourd'hui elle espère recueillir les parrainages pour se présenter à l'élection présidentielle mais les chances sont fortes pour qu'elle ne puisse pas y participer. Il lui manque une dizaine de paraphes.

* Jacques Cheminade.

Complètement inconnu du grand public, il participa à l'élection présidentielle de 1995 où il recueillit 0,28% des voix. Personnage controversé, il est le président du mouvement Progrès et Solidarité, et se situe plutôt à l'extrême gauche de l'échiquier politique. Il a été le deuxième à avoir déposer ses signatures, il est "l'OVNI" de l'élection présidentielle.

* Marine Le Pen.

La présidente du Front National prend la relève de son père pour cette nouvelle échéance présidentielle. Créditée de 15 à 20% d'intentions de vote, elle a parlé pendant des mois de ses difficultés à réunir les signatures, qu'elle a finalement déposées le 13 mars 2012. Présentant un programme national-socialiste, elle menace Nicolas Sarkozy de prendre sa place au second tour.

* Nicolas Sarkozy.

Il a annoncé sa candidature le 24 février dernier pour ne pas prendre trop de retard sur son rival socialiste. Actuel président de la république, il est crédité d'un taux d'impopularité record et peu de gens parient sur une nouvelle victoire. Son programme et sa campagne en déroutent actuellement plus d'un.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb