France Société

Chartres : le parvis de la cathédrale fait débat

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Lancé par la municipalité, le projet d’un bâtiment ‘’Centre d’interprétation’’ sur le parvis de la cathédrale de Chartres est contesté…

« Avec les réseaux sociaux, il y a des pétitions sur tout. » Jean-Pierre Gorges, le maire de Chartres, sourit de la protestation de près de 12.000 personnes qui ont signé une pétition contre son projet d’aménagement de l’esplanade de la cathédrale de Chartres. C’est ce que rapporte L’Echo Républicain qui a consacré les deux pages d’ouverture de son édition du mardi 5 février à ce projet qui divise les Chartrains, les Euréliens (habitants d’Eure-et-Loir) et même quelques spécialistes reconnus du Patrimoine français*.

Vaste espace dégagé et fleuri, le parvis de la célèbre cathédrale, réputée pour ses vitraux (le bleu de la Belle verrière) et l’une des mieux conservées de France, a souvent été l’objet de projets qui n’ont jamais abouti. Le dernier en date, celui de la municipalité actuelle, envisage la construction  d’un bâtiment baptisé ‘’Centre d’interprétation’’ ou ‘’Espace muséographique’’. Dans son édition du 23 octobre 2016, le quotidien départemental l’avait décrit comme un hall d’exposition, « site touristique à vocation à prolonger la visite de la cathédrale en décryptant ses secrets de construction, ses défis architecturaux et son sens historique et religieux ».


« Une nouvelle vue »

Ce n’est en fait pas cette vocation qui interpelle les opposants mais bel et bien le bâtiment de 2250 m2 qui, bien qu’à demi enterré, boucherait la vue à l’approche de la cathédrale. Ce que rejette Jean-Pierre Gorges qui démontre en expliquant qu’en démolissant l’aile du collège Jean-Moulin (qui fait face au monument), « on aurait une nouvelle vue, complètement dégagée sur la cathédrale. »  Et de s’écrier dans un grand élan d’autosatisfaction, toujours dans les colonne de L’Echo : « C’est le coup de génie ! »

Du côté de l’évêché, sans être totalement opposé au projet, on se pose quelques questions. Mgr Philippe Christory qui précise avoir donné quelques idées à l’élu chartrain, s’interroge sur le coût de 23,5 millions d’euros du projet : « Faut-il mettre tout cet argent sachant qu’une partie du patrimoine chartrains, notamment les églises Saint-Pierre et Saint-Aignan demanderaient un vrai effort ? » a-t-il confié au journal local. Et de proposer une éventuelle une rencontre ouverte à tous entre les Chartrains, la municipalité et les architectes. Un vœu pieux si l’on ose dire, le maire chartrain n’étant guère ouvert à la concertation… 

Des projets en attente…Voilà en tout cas une nouvelle polémique qui agite la ville de Chartres. Il faut à l’occasion rappeler que quelques projets chartrains lancés par le maire (surnommé "Ramsès" !) sont actuellement en suspens : le déménagement de Chartrexpo, le parc des expositions à l’entrée de la ville ; l’aménagement de la ZAC (Zone d’aménagement concertée) du plateau nord-est également route de Paris en cours de modification pour redéfinir le périmètre après le rejet de la  Cnac (Commission nationale d’aménagement commerciale) ;  le complexe culturel et sportif  (ou plurifonctionnel), lui aussi semi-enterré ( !)  dont le permis de construire a été retoqué pour la troisième fois ; et enfin la rénovation (reconstruction ?) de l’hôtel de ville qui a pris plusieurs mois et bientôt un an de retard…

*La Tribune de l’art avait dénoncé en 2017 "les projets pharaoniques et inutiles" de Chartres et Le Figaro (21 janvier) a récemment qualifié ce projet. de "verrue".







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb