Grand Paris Société

La SPA d'Hermeray déjà en accusation

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

DR

Un jeune chienne est morte à la SPA de Hermeray, Elle venait de la Réunion et a été placée dans un box avec trois chiens qui l'ont tuée. "Réunion protection animale" accuse la nouvelle direction.

Nala, un royal bourbon, n'avait que 5 mois et c'est sans doute pourquoi les responsables du refuge SPA de Hermeray (Yvelines) ont cru pouvoir la placer dans un box avec trois autres chiens. Ils l'ont tuée au lendemain de son arrivée en métropole. Du côté de l'association de protection animale réunionnaise qui a sauvé la chienne de l'errance et souhaitait la voir adopter, on ne comprend pas. Dans le Journal de la protection animale, Caroline Cuozzo, la présidente, accuse...
 

  « Voilà le résultat de la nouvelle organisation après un mois d’exercice seulement ! Négligence, incompétence et mauvaise gestion des animaux ! Des chiens en surnombre dans un box qui tuent un chiot adorable de 5 mois en plein jour ! Une situation inqualifiable ! Sortir un chiot de l’enfer de la Réunion, le soigner, lui redonner confiance en l’être humain pour le laisser tuer dans un box surpeuplé en métropole ! Quelle aberration ! A l’époque de Céline Ravenet, il n’y avait jamais plus de 2 chiens par box !! »


Céline Ravenet, l'ancienne directrice, a été licenciée par la présidente de la SPA, Natacha Henry, après vingt-trois ans de service. Elle était reconnue par de nombreux adoptants et les professionnels comme ayant fait un travail remarquable qui a pris fin après qu'elle a fait adopter un chien par le président de la République. On lui a reproché des euthanasies hors procédure.

 


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (3)

avatar

PICOU

16/06/2018 11:02

Et oui, on ne remplace pas une équipe qui gagne !!!!!!!
Triste fin pour cette louloute ....
Une mère adoptive de la SPA d'HERMERAY révoltée du licenciement de Céline Ravenet..

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

16/06/2018 11:02

Et oui, on ne remplace pas une équipe qui gagne !!!!!!!
Triste fin pour cette louloute ....
Une mère adoptive de la SPA d'HERMERAY révoltée du licenciement de Céline Ravenet..

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

LENA

16/06/2018 14:42

Je reste sans voix.
Faut il garder un chien dangereux et laisser une petite puce se faire dévorer ?
Mon choix est vite fait sans hésitation mais ne semble pas être celui retenu par la direction de la SPA.
Et que se serait t-il passé s'il s'était agit un enfant ?
L'obligation de la SPA est de proposer à l'adoption des chiens équilibrés.
Sa responsabilité se trouve me semble t il engagée.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

16/06/2018 14:42

Je reste sans voix.
Faut il garder un chien dangereux et laisser une petite puce se faire dévorer ?
Mon choix est vite fait sans hésitation mais ne semble pas être celui retenu par la direction de la SPA.
Et que se serait t-il passé s'il s'était agit un enfant ?
L'obligation de la SPA est de proposer à l'adoption des chiens équilibrés.
Sa responsabilité se trouve me semble t il engagée.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

jack

10/07/2018 12:03

je ne vois pas ce qu'il y a de scandaleux à licencier quelqu'un qui falsifie des euthanasies en adoption, où est le bien être animal ?

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

10/07/2018 12:03

je ne vois pas ce qu'il y a de scandaleux à licencier quelqu'un qui falsifie des euthanasies en adoption, où est le bien être animal ?

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb