Grand Paris Société

Non, le coronavirus ne vous guette pas dans le métro

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

fb

Trois choses à savoir pour ne pas avoir peur d'attraper une nouvelle maladie mortelle dans le métro (ou ailleurs, au contact de la foule).

C'est une maladie rare
 

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé dans la nuit de vendredi 24 au samedi 25 janvier l'existence de 3 cas en France, deux hospitalisés à Bordeaux, un à Paris, tous en isolement. Ces trois personnes revenaient de Chine. Il resterait 40 Français à Wuhan, leur retour sera encadré. Ce que vous risquez réellement d'attraper en Ile-de-France en ce moment, c'est la diarrhée aigüe : 156 cas pour 100.000 habitants ou la grippe : 159 cas pour 100.000 habitants, selon legeneraliste.fr.



Il n'y a pas de vaccin


Il n'existe pas de vaccin contre cette maladie et il est possible qu'on n'en fabrique pas. Quand il y a eu l'épidémie de SRAS, similaire, en 2003-2004, il y a quinze ans, il y a eu 774 morts (349 en Chine, 299 à Hong-Kong). Il y a eu plus de 8.000 cas, c'est peu par rapport à 7 milliards d'humains. Ce avant que la maladie s'éteigne d'elle-même. La source du virus, en Chine, était la viande de civette et les élevages ont été fermés. Le virus 2019-nCoV est identifié et son dépistage est rapide. Il provoque toux, fièvre, difficultés à respirer, jusqu'à  un syndrome respiratoire aigu et les victimes sont d'abord les plus fragiles : enfants ou personnes âgées. Il n'y a pas eu de vaccin pour le SRAS. L'étude d'un vaccin pour ce virus sera longue et pas forcément rentable : trois pour un premier essai, trois ans pour un lancement commercial, s'il est encore nécessaire, selon BusinessInsider.


Pour le SRAS, le vaccin n'a pas été nécessaire (photo DR).


La protection du masque est illusoire
 

Vous pouvez porter un masque quand vous sortez, dans les transports en commun ou partout où il y a des gens. Mais le coronavirus se transmet comme le virus du rhume. Le virus passera aussi bien par vos yeux et surtout par vos mains si vous ne les lavez pas. Si vous touchez en permanence votre visage pour repositionner le masque, ce sera pire ! Le masque protègera les autres de vos microbes si vous éternuez...


Le masque protège les autres plus que vous.
 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb