France Economie

Emplois : les chiffres seront mauvais

Publié le  Par Gaspar S.

image article

François Hollande via Flickr

On attend aujourd'hui, 25 avril, la publication des derniers chiffres du chômage. Le nombre de demandeurs d'emploi sera en augmentation.

Ce pourrait être un nouveau record. En janvier 1997, le nombre de demandeurs d'emploi avait été de 3,195 millions. Ce chiffre pourrait être dépassé avec la publication des données du mois de mars ce jeudi 25 avril. A la fin du mois de février, Pôle emploi avait recensait 3, 187 millions de chômeur n'ayant pas travaillés au cour du mois. Soit 8 000 de moins que le record absolu.

 

«[Le gouvernement] se prépare à un chiffre qui, compte tenu en effet de la croissance atone, ne devrait pas être très bon», a admis Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement. Or, François Hollande avait rappelé hier vouloir faire de la lutte pour l'emploi une priorité : «Plus que jamais le rassemblement du pays doit se faire sur ce qui est attendu par beaucoup de nos compatriotes: l’emploi, le redressement, la confiance.»

 

Les derniers chiffres livrés par Pôle emploi sont particulièrement alarmants. Si l'on prend en compte ceux qui n'ont exercé qu'une petite activité, la France compte près de 5 millions de demandeurs d'emploi dont deux millions de chômeurs longue durée. Cependant, le nombre d'actif est aujourd'hui plus important qu'en 1997. Le taux de chômage est donc proportionnellement moindre qu'à l'époque.

 

Des renforts à Pôle emploi

 

Pour répondre à ces pics historiques, le gouvernement a décidé un renfort de 2 000 salariés à Pôle emploi d'ici à la rentrée prochaine. Une telle décision avait déjà été prise en 2012. En outre, la création d'emplois d'avenir – proposition importante du programme de François Hollande – se poursuit. Pour l'heure, leur nombre reste faible. À la fin du mois d'Avril, 20 000 auront été signés. Le gouvernement souhaite en mettre en place 100 000 avant le fin de l'année 2013. Un objectif qui ne sera sans doute pas atteint.

 

Le gouvernement espère cependant une reprise de l'emploi dans les mois prochains. Fin mars, François Hollande avait détaillé ses outils pour combattre le chômage : emplois d’avenir, contrats de génération, crédit d’impôt compétitivité et emploi (CICE) et loi sur la sécurisation de l’emploi. Néanmoins, les économistes estiment qu'une relance de l'emploi ne peut se faire qu'avec une croissance d'au moins 1,5 % pour l'année 2013. Le gouvernement prévoit une de croissance quasi-nulle de 0,1%.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb