France Economie

La direction d'Air France confirme un vaste plan de restructuration

Publié le  Par Gaspar S.

image article

Ruffshots - jbself20 - flickr

La direction de la principale compagnie aérienne française va dévoiler en septembre un important plan de restructuration. Des départs contraints pourraient être prévus à partir de 2015.

Les dispositifs que la direction d'Air France dévoilera à la rentrée prochaine ne seront pas des «mesurettes». C'est ce qu'a indiqué Alexandre de Juniac, le PDG de la compagnie. Un plan important était en effet était attendu. Les principales orientations seront connues en septembre prochain et ne devraient pas prévoir de mesures de licenciements avant la fin de l'année 2014.

 

« Nous rencontrerons les organisations syndicales en juin pour mettre sur la table tous les éléments du constat», explique Alexandre de Juniac au quotidien économique Les Echos. «Nous présenterons en septembre un ensemble de mesures soumises à la négociation (...). Nous sommes résolus à régler le sujet, même si leur mise en œuvre s’étalera sur plusieurs années », a-t-il précisé.

 

Le plan va concerner les activités de court et moyen-courrier et cargo de la compagnie française. L'objectif du groupe Air France-KLM, dont Alexandre de Juniac va bientôt prendre la tête, est de parvenir à une efficacité économique supplémentaire de près de 20 % afin de réaliser une économie de 2 milliards d'euros en trois ans, selon l'objectif fixé par le plan Transform 2015.

 

800 millions d'euros de pertes en 2012

 

«Il y aura de la réduction de coûts et il y aura aussi des évolutions dans nos manières de procéder  (…). Toutes les pistes, tous les sujets seront examinés», a indiqué le PDG d'Air France, tout en réservant les annonces précises pour septembre. Alexandre de Juniac résume ainsi son objectif : «Il faut davantage de flexibilité au sein du groupe, qui doit fonctionner comme une grande famille.»

 

Sur la question des escales, qui pose problème à la compagnie puisque celles-ci sont plus onéreuses que celles de la concurrence, le patron d'Air France précise que «toutes seront concernées  [dont celles de Marseille et de Corse]» pour faire des économies. La compagnie espère également transférer des lignes vers ses filiales bas coûts pour contrer cette concurrence.

 

Enfin, la compagnie évoque «le biais d'un plan de départs volontaires» pour réduire les effectifs plutôt que la mise en place d'un dispositif de départs contraints. Pour 2013, le plan Transform 2015 a déjà prévu le départ volontaire de 500 hôtesses et hôtes employés à temps plein. En 2012, le court et moyen-courrier d'Air France-KLM était toujours très déficitaire avec 800 millions de pertes.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb