Paris (75) Sport

PSG, droit au but : la routine en attendant Chelsea

Publié le  Par Lucie Oleszkiewicz

image article

Si notre fan de l’OM juge la victoire du PSG « logique » sur l’OL (5-1), elle a surtout remarqué que l’arbitre de ce match, comme dans d’autres rencontres de Ligue 1, a bien aidé les Parisiens. Kevin Trapp, lui, inquiète toujours autant…

Dimanche le match entre Paris et Lyon était LE choc de cette 18e journée de Ligue 1. Enfin choc, il faut le dire vite. Avec un groupe décimé (pas moins de 10 absents) restant sur 4 matchs sans victoire (3 défaites et un nul), on se demandait à quelle sauce les Lyonnais allaient être mangés. Le club de la capitale s’est donc logiquement imposé sur sa pelouse (5-1 : doublé d’Ibrahimovic, buts d’Aurier, Cavani et Lucas pour le PSG – but de Ferri pour l’OL), même si tout n’a pas été parfait.

Merci Mr. l’arbitre !

Entre cartons rouges oubliés ou imaginaires, penalties inexistants, buts hors-jeu ou injustement refusés, ce week-end de Ligue 1 a été marqué par de nombreuses erreurs d’arbitrage. Et Anthony Gautier, l’arbitre de la rencontre PSG – OL s’est mis au diapason de ses collègues. Les deux erreurs commises par l’homme en noir sont arrivées au moment où les Rhodaniens semblaient en mesure de revenir dans la partie.
 

Le second carton jaune oublié, synonyme d’exclusion pour David Luiz, change totalement le cours de la rencontre. A 10 contre 11 et avec seulement un but de retard pour les Gones, la suite du match ne se serait sûrement pas déroulée de la même manière. Le pénalty imaginaire offert à Ibrahimovic n’est qu’anecdotique, les Parisiens menant déjà 3 buts à 1.

« Re-boulette » pour Trapp

Encore une fois, le gardien de but Kevin Trapp vient gâcher (un peu) la fête. Sur une frappe lointaine de Jordan Ferri, l’allemand est trop avancé et dévie le ballon dans son but. Une erreur permettant à l’Olympique lyonnais de revenir à seulement un but des Parisiens (2-1), un petit détail au vue du résultat final (5-1) mais qui aurait pu totalement relancer les visiteurs. Le portier du PSG a la chance que son prédécesseur et remplaçant, Salvatore Sirigu, ait des envies de départ et ne se batte plus pour une place de numéro 1.
 

Le tirage au sort des 1/8e de finale de la Ligue des champions l’a décidé lundi, le PSG affrontera (encore !) Chelsea. Face aux Anglais, une boulette de Kevin Trapp comme celle de dimanche pourrait coûter très cher aux Parisiens. Et comme l’arbitre ne sera pas là…
 

Lucie Oleszkiewicz







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb