Paris (75) Sport

Dernière minute : fair-play financier : le contrat de sponsoring du PSG sera dévalué de moitié selon RMC

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

Flickr - Christophe Pelletier

Jeudi 1er mai à Nyon (Suisse), le verdict tombera concernant les sanctions en rapport avec le fair play financier. Alors que Le Parisien annonçait ce matin une possible amende, le contrat serait en réalité dévalué de moitié d'après RMC Sport.

Après de longs mois d'investigation, l'instance de contrôle financier des clubs (ICFC), chargée par l'UEFA de définir les sanctions destinées aux clubs en infraction avec le fair-play financier, rendra ce jeudi 1er mai à Nyon (Suisse) son verdict.  Le PSG est notamment dans la ligne de mire de cette instance présidée par le Belge Jean-Luc Dehaene et s'expose donc à de fortes sanctions. Un large panel s'offre d'ailleurs à l'ICFC et le club dirigé par Qatar Sports Investments ne devrait pas y couper.

En effet, le club parisien fait débat depuis plusieurs mois maintenant en raison de son contrat d'image avec le Qatar Tourism Authority (QTA). Le PSG pouvait notamment risquer une limite au niveau de sa masse salariale, ou encore l'interdiction d'intégrer ses nouvelles recrues en C1. Ce qui aurait été un sévère coup de frein aux ambitions avouées de ses propriétaires qatariens, à savoir s'insérer dans le gratin européen et remporter enfin la précieuse Ligue des Champions d'ici deux ou trois saisons.

Mais ce ne devrait être rien de tout ça. Des négociations se sont déroulés entre tous les acteurs, et d'après Le Parisien, le PSG devrait s'en sortir avec une amende d'une dizaine de millions d'euros, sanction qui figure en troisième position dans la hiérarchie des sanctions prévues dans le règlement du fair-play financier. Etant donné les moyens considérables de ses dirigeants, cette sanction est presque la bienvenue. Toutefois, elle sera assortie d'objectifs financiers à respecter d'ici l'année prochaine. Cela laissera le temps au club parisien de rectifier le tir et surtout de préparer sereinement son mercato d'été. D'après L'Equipe du jour, Daniel Alves (FC Barcelone) et Miralem Pjanic (AS Roma) seraient les deux nouvelles priorités du club.

Mise à jour à 15h58 :

D'après une information délivrée par RMC Sport sur son site internet cet après-midi, le PSG ne se verrait finalement pas infliger d'amendes. Le contrat d'image le reliant avec QTA sera normalement dévalué de moitié. "Il passera d'environ 200 millions d'euros à environ 100 millions d'euros, annonce une source proche du dossier à RMC. Le PSG dispose d'un an pour trouver cette somme ou générer moins de dépenses."

Le PSG aurait donc inclus 100 millions d'euros jugés non conformes par l'UEFA et devra s'acquitter d'une somme, évaluée à plusieurs millions d'euros, prélevée sur ces revenus afin de se mettre aux normes d'ici la fin de saison prochaine. Ce n'est pas une amende mais bien un prélèvement de l'UEFA. Ceci n'impactera aucunement le prochain mercato d'été du PSG mais des fonds devront être trouvés pour justifier ces transferts. Heureusement, le PSG est un club courtisé sur les marchés et plusieurs marques cherchent à se lier avec le club de la capitale. Nul doute que les montants nécessaires seront trouvés d'ici l'année prochaine.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb