France Sport

Première femme entraîneuse d'un club de foot masculin, elle explique son départ prématuré

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

Première entraîneuse d'une équipe de football masculine, Helena Costa a démissionné avant même de débuter la saison. Elle a expliqué les raisons de son départ dans un communiqué.

C'était la première fois qu'une femme allait entraîner une équipe masculine de football. En s'engageant avec Clermont Foot 63, club de Ligue 2, Helena Costa créait un buzz dont la portée médiatique avait traversé l'Atlantique, avec notamment un portrait signé par le New York Times. Mais voilà, des divergences entre la direction du club et la Portugaise de 36 ans ont conduit cette dernière à démissionner avant même d'officier son premier entraînement. 

Le président Clermontois, Claude Michy, dans la journée, avait eu ces mots en conférence de presse :  « C'est une décision étonnante, surprenante, incompréhensible. C'est une femme, elles sont capables de nous faire croire un certain nombre de choses. (...) Elle a simplement dit : “Je m'en vais.” On n'a pas réussi à lui faire changer d'avis. Elle part avec son secret. » « Elle a un problème de confiance qui s'est installé, mais je ne sais pas par quoi elle a été déstabilisée. (...) Maintenant, c'est la suite qui compte. Le club est structuré, il y a un staff pour entraîner les joueurs. On trouvera un autre entraîneur, ou une entraîneuse. »


Dans un communiqué, Helena Costa a finalement livré ses raisons  : « Mon départ vient d'une conjonction de facteurs que personne n'aurait pu accepter. Tout cela révèle un manque total de respect et un amateurisme du club.» « Il est inadmissible qu'un entraîneur apprenne le recrutement de joueurs par le secrétariat, via une liste de joueurs soumis à des tests médicaux. Le directeur sportif, qui était en vacances, n'a répondu à aucun de mes mails ou de mes messages, tout cela à cinq jours du début de la saison. (...) Après lui avoir demandé des explications, il m'a été répondu par mail : "Tu me fatigues avec tes mails, (...) "je ne suis pas ton executant", (...) je ne suis pas a ta disposition". Alors que depuis le début, il avait été convenu que tout ce qui avait rapport au groupe pro serait géré en collaboration avec Olivier Chavagnon, le directeur sportif . » Reste à connaître le nom du futur entraîneur ou entraîneuse, alors que la reprise de l'entraînement est prévu dans cinq jours

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb