France Sport

Ligue 1 : Paris bat l’OM et prend le large

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

Calcio streaming - flickr

Vainqueurs de Marseille en fermeture de la 27ème journée de Ligue 1, les Parisiens profitent de la défaite du dauphin monégasque pour prendre 8 points d’avance au classement. Le titre n’est plus très loin pour les joueurs de Laurent Blanc.

Rien ne semble pouvoir stopper les Parisiens dans leur quête du Graal en Ligue 1. Pas même son plus grand rival historique. Mais le Clasico d’hier entre le PSG et l’OM n’a plus grand-chose à voir avec les précédents, quand l’issue du match était souvent indécise même quelques minutes avant le coup de sifflet final. Dimanche 2 mars, en clôture de la 27ème journée de Ligue 1, les Parisiens ont facilement disposé des Marseillais (2-0). L’écart entre les deux rivaux était conséquent hier. Pour preuve, le leader du championnat compte désormais 21 points d’avance sur l’OM (5ème), et 8 sur l’AS Monaco (2ème).

Maxwell, comme à l’aller

Certes les joueurs de José Anigo auront été valeureux défensivement, repoussant plusieurs occasions chaudes dans leur surface. Certes, ils ont tenu tête au PSG en première période, n’encaissant pas de buts et se créant deux occasions par Mathieu Valbuena (10ème et 25ème). Mais le PSG a su se montrer patient pour ouvrir le score. Bien pris par les défenseurs olympiens, Zlatan Ibrahimovic s’est mué en passeur décisif. Et comme à l’aller, c’est le latéral gauche brésilien Maxwell qui en a profité pour ajuster tranquillement Mandanda et inscrire son troisième but de la saison (1-0, 50ème).

Le grand retour de Cavani

Le score aurait pu être bien plus large si Lavezzi avait été plus habile devant le but (7ème et 39ème) et si Rod Fanni n’avait pas enlevé un ballon filant dans le but, après une course folle de Lucas (14ème), très remuant hier soir. Finalement c’est le revenant Edinson Cavani qui a fêté son retour par un but. Sur un centre sans contrôle de Van der Wiel, l’Uruguayen a crucifié le portier marseillais d’une tête parfaite (2-0, 79ème).


Après la rencontre, s’il avouait que le PSG leur était supérieur, José Anigo n’a pas vu « un monde d’écart » entre les deux équipes. Mais une classe probablement. Profitant de la défaite de l’AS Monaco face à Saint-Etienne (2-0), le PSG file vers un second titre d’affilée en Ligue 1. A onze journées de la fin, le retour des Monégasques sur le PSG semble improbable. Surtout si les Parisiens gardent un tel niveau de jeu…







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb