Monde Sport

PSG : Mais qui es-tu, Ezequiel Lavezzi ?

Publié le  Par Un Contributeur

image article

Ce n’est plus qu’une question de jours, voire d’heures, pour qu’il devienne la première recrue du PSG 2012-2013 pour environ 30M€. Portrait du futur parisien. - Par Raphaël Didio

 

 

Qu’on mette tout le monde d’accord d’entrée : non, Ezequiel Ivan Lavezzi, né le 3 mai 1985 à Villa Gobernador Gálvez dans la province de Santa Fe en Argentine, n’est pas un buteur. Sélectionné à 16 reprises (dont 2 buts) avec l’Albiceleste, Lavezzi est avant tout un milieu offensif/ailier évoluant de préférence sur le côté gauche de l’attaque, dynamiteur de jeu évoluant librement sur le terrain. C’est un joueur combattif toujours le premier à presser le porteur du ballon, doté de qualités techniques et d’une vitesse incroyables. Il joue pour le collectif avant tout, faisant parfois même preuve d’un altruisme agaçant. Les stats parlent pour lui : en 178 matchs avec le Napoli, Lavezzi a inscrit seulement 47 buts. Sans doute la raison pour laquelle beaucoup s’accordent à dire que 30 millions, c’est beaucoup trop pour un joueur comme lui. Il faut dire que le buteur maison à Naples, c’est un certain Edinson Cavani, qui n’aurait sans doute pas pu avoir le rendement escompté sans l’apport de l’Argentin. En cinq saisons sous les couleurs Napolitaines, Lavezzi a réalisé 61 passes décisives. Finalement, les 30 millions ne sont peut-être pas si excessifs…

 

 

On attend plus que la signature… / Photo montage

Petit joueur de poche (1m73), connu pour ses multiples tatouages sur le corps (Maradona, Jésus, un pistolet, l’écusson de son club de cœur Rosario Central), Lavezzi a fait ses classes dans les équipes de jeunes de Boca Juniors de 1995 à 2003. Après avoir passé une formation d’électricien, il débute sa carrière en D3 Argentine au club de l’Estudiantes de Buenos Aires. Après une bonne saison (39 matchs, 17 buts), il est repéré par le club Italien du Genoa qui le recrute. Il est immédiatement prêté une année à San Lorenzo. Mais le Genoa est rétrogradé administrativement lors de l’été 2005 en Série C1 (troisième division) et Lavezzi est alors transféré à San Lorenzo. Il y restera trois saisons et y fera ses classes. 97 matchs et 26 buts plus tard, il part pour le Napoli en 2007, grand revenant en Série A. Les supporters du club - qui vénèrent un certain Diego Armando Maradona - sont rapidement tombés amoureux du joueur. Pour son premier match avec le club, il inscrit un triplé face à Pise lors du 2ème tour de la Coupe d’Italie. « El Pocho » est avec Cavani et Hamsik, pour ne citer qu’eux, l’un des principaux artisans de la troisième place du club en 2010-2011, synonyme du grand retour de Naples en Champion’s League.

 

Fort tempérament, joueur combattif et altruiste, les parisiens devraient rapidement adopter Ezequiel Lavezzi. Photo : Getty Images

 

Cette Champion’s League, il la retrouvera dès la saison prochaine avec le Paris Saint-Germain. Son association devant avec son coéquipier en sélection Javier Pastore fait déjà jaser. Interrogé à son sujet par France Football, Cesare Maldini, père de Paolo et légende du football Italien, a livré son sentiment sur le joueur : « Ezequiel Lavezzi, en voilà une excellente recrue ! L’Argentin est un très bon joueur, vif, doté d’une belle pointe de vitesse, capable de travailler en couverture et de rapidement porter le danger devant. Comme il joue entre les lignes, Lavezzi parvient à facilement déstabiliser les défenses et il a un sens aiguisé du but. Ancelotti pourrait le faire jouer en tandem avec Pastore, et ça promet un duo explosif ! Il devrait s’acclimater sans problème à la L1. Certains prétendent qu’il pêche et manque de régularité, mais je ne suis pas d’accord. C’était peut-être vrai à ses débuts à Naples, mais là, il vient de réaliser deux excellentes saisons. Et c’est quelqu’un de très collectif, prêt à se mettre à la disposition de son équipe. C’est un fuoriclasse »

 

Rien que ça. Reste à savoir avec qui Lavezzi sera associé sur le front de l’attaque parisienne. Quels joueurs seront sacrifiés ? Et surtout, qui pour jouer à la pointe de l’attaque ? La fin de l’Euro devrait accélérer ce mercato pour le moment très calme…

 

En attendant, et histoire d’apprécier les prouesses de l’Argentin avant son entrée sur les terrains de Ligue 1, une vidéo de quelques un de ces exploits : 

 

 

 

Raphaël Didio







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb