France Politique

La CGT est prête à discuter de compétitivité.

Publié le 12/09/2012 Par Jennifer Declémy

image article

Dans un entretien au journal le Monde, le responsable de la CGT, Bernard Thibault, affirme que son syndicat n'est pas opposé à des discussions sur la compétitivité.

Terme devenu à la mode ces dernières semaines, la compétitivité des entreprises est devenue la prochaine grande discussion entre l'état et les partenaires sociaux. Et si le Medef et la CFDT ont déjà fait savoir qu'ils souhaitaient discuter de ce sujet qu'ils estiment très importants, la CGT, plus hostile, a néanmoins déclaré ce matin être désireuse de participer à de tels débats.

 

Dans un entretien au journal le Monde, Bernard Thibault affirme "nous sommes prêts à débattre de la compétitivité" avec le Medef mais, nuance-t-il, "il faut s'intéresser aux choix de gestion des entreprises, à ce qu'elles font de leurs marges, à leurs efforts d'innovation et de recherche, bien inférieurs à ceux des entreprises allemandes (...) Les entreprises ne peuvent pas revendiquer plus de souplesse sans être réellement coresponsables du parcours professionnel de leurs salariés".

 

Sur le thème de la sécurisation de l'emploi, sur lequel le Gouvernement veut un "compromis historique", Bernard Thibault lui "récuse l'idée selon laquelle les entreprises ont besoin de plus de souplesse, alors qu'elles font des salariés des variables d'ajustement. La précarité d'emplois, qui est énorme, est la première souplesse pour les employeurs".






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 NokéWeb