France Culture

Une commission pour le cirque, pas pour les animaux

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Cirque Pinder

Un commission a été créé pour répondre aux problèmes spécifique des cirques : emplacements, métiers... Les associations de défense des intérêts des animaux n'y sont pas représentées.

Une Commission nationale des professions foraines et circassiennes vient d'être créée à Paris, sur décision du Premier ministre. Son but :« Étudier les questions relatives à ces professions et formuler des propositions visant à garantir la bonne prise en compte de la spécificité de leurs activités économiques et du mode de vie mobile des personnes exerçant ces professions. »


Les relations s'étaient tendues entre les professionnels du cirque et les mairies, tenues depuis juillet à une "mise en concurence" avant toute occupation du domain public pour y exercer une activité économique. Du coup, l'installation de cirques avait été refusée ici ou là, devant la difficulté de réaliser au préalable un appel d'offres.


Sans les défenseurs des animaux



Autre problème : la présence d'animaux dans les cirques, contestée par de nombreuses associations de défense des animaux. Certains maires ont fait voter des interdictions. François Baroin (Les Républicains), président de l'Association des maires de France (AMF), a regretté que « se multiplient les pressions parfois agressives de la part de plusieurs associations de défense des animaux vis-à-vis des collectivités sur ce sujet ».  Il précise :
 

« Il n’appartient pas aux élus de décider de la légalité ou non de la présence d’animaux, le traitement de cette question ne pouvant se faire qu’au niveau législatif. ».


Sur le site de l'AMF, il est cependant relevé que les associations de défense des animaux ne sont pas représentées à la commission qui comptera : huit représentants de l’État, huit représentants des professionnels du cirque et du monde forain, et huit maires.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

Charles

06/11/2017 19:35

Il n'y a évidemment aucune raison pour que des associations animalistes soient représentées dans une commission nationale réservée aux questions de la fête foraine et des cirques. La fiscalité (TSVR, billetterie...), les problèmes de gestion des personnels, les contrôles, la gestion du domaine public, etc. ne regardent absolument pas ces associations. C'est n'importe quoi cette remarque...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

Roger Cageot

07/11/2017 14:49

Les cirques utilisent des animaux et il y a de nombreux cas de maltraitance signalés, il aurait été pertinent d'associer la défense des animaux à la démarche, ne serait-ce que pour encadrer (voire rassurer sur) les pratiques en cours.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

06/11/2017 19:35

Il n'y a évidemment aucune raison pour que des associations animalistes soient représentées dans une commission nationale réservée aux questions de la fête foraine et des cirques. La fiscalité (TSVR, billetterie...), les problèmes de gestion des personnels, les contrôles, la gestion du domaine public, etc. ne regardent absolument pas ces associations. C'est n'importe quoi cette remarque...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

plus de commentairesVoir le(s) (1) réponse(s)
avatar

Roger Cageot

07/11/2017 14:49

Les cirques utilisent des animaux et il y a de nombreux cas de maltraitance signalés, il aurait été pertinent d'associer la défense des animaux à la démarche, ne serait-ce que pour encadrer (voire rassurer sur) les pratiques en cours.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb