France Culture

Terreur, de Yann Moix ou réussir sa mort pour ne pas réussir sa vie

Publié le  Par Pascal Hébert

image article

Jean-François Paga

Yann Moix n’est pas que le personnage antipathique (ou pas) que l’on voit chaque samedi dans l’émission de Ruquier "On n’est pas couché". C’est aussi un écrivain qui a livré de vrais bons romans. Comme tout le monde, Yann Moix a été sidéré par les attentats qui ont endeuillé la France et tout un peuple. Ces dramatiques événements ont permis au romancier de mettre son talent au service d’une explication rationnelle ou pas de faits qui nous dépassent.

Au siècle passé, des nations ou des groupes d’hommes menaient la guerre contre une autre nation, un autre peuple pour des raisons aussi diverses que les richesses naturelles d’un pays ou d’une idéologie. Avec Daech, les pays libres se trouvent confrontés à un autre problème. Les jeunes hommes qui commettent des attentats ne sont pas issus d’une armée d’un pays hostile. Ils sont français, nés en France.

Dans son essai, Yann Moix a le mérite de ramener les terroristes là où ils doivent être laissés ; c'est-à-dire à leur juste place. Qu’ont-ils à dire ? Rien. Leur pensée passe avant tout par un acte définitif. No way. Tout le reste n’est que manipulation. Manipulation des peurs, de la religion. En clair, une impasse de laquelle seule la mort pourra les sortir.


Dans ce livre intelligent et brillant, Yann Moix démonte toutes les pièces du mécanisme du terrorisme. Pour Moix, les terroristes commencent leur vie à leur mort. Au-delà de ses analyses, Yann Moix ne manque pas de souligner la misère, le désespoir sexuel et sentimental des terroristes, qui sans autre garantie que quelques racontars, acceptent de troquer la relative difficulté de coucher avec des filles dans la vie contre la facilité promise de coucher avec des filles dans la mort. Yann Moix ajoute : « Pour passer de la difficulté à la facilité, il suffit juste de passer de la vie à la mort. »

La messe est dite !

Pascal Hébert

Terreur, de Yann Moix aux éditions Grasset. 255 pages. 18 €.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

benji

17/12/2017 10:58

Ce mec il faut qu'il dégage ainsi que sa consœur.
Depuis qu'ils sont dans cette émission je ne la regarde plus

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

17/12/2017 10:58

Ce mec il faut qu'il dégage ainsi que sa consœur.
Depuis qu'ils sont dans cette émission je ne la regarde plus

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb