France Culture

Les Vivants au prix des morts, de René Frégni

Publié le  Par Pascal Hébert

image article

Gallimard

Avec son dernier livre, "Les vivants au prix des morts", René Frégni n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. C’est le moins que l’on puisse écrire ! Dans ce livre magistral, le romancier nous explique tout simplement comment une vie peut basculer du jour au lendemain ou comment une simple décision humaniste peut entraîner la fin des jours paisibles. Montant son histoire d’une manière chronologique, René Frégny nous fait approcher l’horreur chaque jour à dose homéopathique.

Si les premiers jours sont relativement calmes entre un homme et une femme qui s’aiment, la suite devient plus poivrée… pour rester sobre. Le héros de René Frégni est écrivain. Sa compagne est institutrice dans notre belle province. Les deux amants vivent sans histoire jusqu’au jour où un repris de justice s’évade de la prison de Marseille pour demander de l’aide à cet écrivain qui a participé à des cours de français dans cette même prison. N’écoutant que son instinct, l’homme va héberger ce prisonnier fiché au grand banditisme. Malgré le pédigree de son hôte, l’écrivain s’invite dans une histoire qui ne lui ressemble pas. Servant de boîte aux lettres au truand, il va à la rencontre d’autres malfrats. Des règlements de compte entre gens du milieu oblige cet égaré à entrer dans un film dont le scénario lui échappe totalement. Perdu entre la raison et le fait d’être allé trop loin, il participe à un meurtre dans son propre appartement. Un meurtre qui l’oblige avec son complice à faire disparaître le corps.

Au fil du temps, l’écrivain se noie dans sa désespérance. Nerveux, dépressif, il néglige sa compagne et son quotidien, armé part la seule peur de tout perdre et d’être interpellé par les forces de l’ordre.

Avec une écriture roulant à vive allure sur les lignes de ce roman, René Frégni nous entraîne dans la conscience d’un homme ordinaire qui doit vivre l’extraordinaire.

Pascal Hébert

"Les vivants au prix des morts", de René Frégny. Editions Gallimard. 188 pages. 18 €.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb