France Culture

Bertrand Cantat renonce aux festivals d'été

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Midi Libre (Richard de Hullessen)

Il y a eu une manifestation ce lundi 12 mars à Montpellier et le public venu assister au concert de Bertrand Cantat a été hué. Le chanteur a annoncé qu'il renonçait aux festivals d'été.

Trop de pression... Des tags sur le sol, "Cantat tais-toi", des gens avec des pancartes qui en appellent à l'éthique devant le Rockstore, salle mythique du centre-ville de Montpellier (Hérault)... Bertrand Cantat, à qui l'on reproche toujours la mort de Marie Trintignant, en 2003, ne peut pas, quinze après, reprendre normalement le cours de sa carrière de chanteur... Midi Libre, le quotidien local, a fait état de l'ambiance avant de le concert puis des accrochages entre spectateurs et manifestants.

 


Il a été sorti du festival "Les Escales" à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) en juillet, écarté d'Ardèche Aluna Festival à Ruoms (Ardèche), une pétition (74.400 signatures) est ouverte contre sa présence au festival Les Papillons de nuit dans la Manche, en mai...


Le droit à la réinsertion
 

Bertrand Cantat a, sur sa page Facebook, annoncé ce lundi : « Pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs, j’ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d’été. »


Il rappelle, dans un texte, qu'il a le droit « au même titre que n'importe quel citoyen, à la réinsertion. Le droit d'exercer mon métier, le droit pour mes proches de vivre en France sans subir de pression ou de calomnie. Le droit pour le public de se rendre à mes concerts et d'écouter ma musique. »



L'interview de Nadine Trintignant


Sur France2, le soir, Nadine Trintignant, mère de Marie, expliquait : 

« Je trouve honteux, indécent, dégueulasse qu’il aille sur scène... S’il veut se réaliser en tant qu’artiste, il peut écrire pour des chanteurs qui eux n’ont pas tué, qui sont plus nombreux, dieu merci.... Il va se faire applaudir après avoir tué ? Il va se faire applaudir ? Mais est-ce que ça a déjà existé ? Moi j’ai cherché, je suis même remontée jusqu’au Moyen-Âge ça n’a pas existé. »

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb