France Culture

Alan Stivell sort un nouveau CD : Human Kelt

Publié le  Par Pascal Hébert

image article

dr

Il y travaille dans son antre depuis deux bonnes années. Pour marquer ses cinquante-deux années de carrière, Alan Stivell vient de sortir son dernier album studio. Comme à l’époque d’Again (1993), Alan Stivell a fêté ce demi-siècle en compagnie d’artistes aussi prestigieux qu’Andrea Corr, Bob Geldof ou Francis Cabrel pour faire de Human Kelt un CD sorti tout droit de l’âme humaine.

« Human Kelt, c’est l’occasion de faire le point sur tout ce qui a dominé ma vie musicale pendant mes 52 ans de carrière professionnelle », nous avait expliqué un Alan Stivell en pleine préparation de cet album un jour de l’été 2017, à quelques brasses de l’ïle de Bréhat. Logiquement, Human Kelt fait le tour de la plupart des influences d’un homme qui est allé boire aux sources de plusieurs pays musicaux. Comme souvent (et heureusement) Alan s’est amusé à jouer avec le temps et les styles, mélangeant savamment le pop/rock au folk celte. Comme toujours avec le poète breton, le son a du sens pour souligner les mélodies d’une extrême finesse. Naviguant entre titres anciens et nouveautés, Alan a revisité les arrangements de certaines chansons que l’on a plaisir à redécouvrir sous un nouvel angle. C’est aussi là qu’Alan Stivell montre sa force. Outre l’érudit qu’il est, cet homme là est un chercheur musical d’une incroyable créativité. Il le prouve une fois de plus avec ce brillant Human Kelt, qui nous fait penser au superbe travail de production de 1 Douar (1998).

Human Kelt, album pas comme les autres, est l’occasion pour cet amoureux de la Celtie d’intégrer au cœur de la Bretagne toutes les influences qui l’ont marqué au hasard de ses rencontres. Novateur dans bien des domaines, Alan Stivell reste curieux des autres et de ce monde qui boite de plus en plus. Human Kelt porte magnifiquement son titre pour nous rappeler, comme le dit si bien Claude Nougaro, que « Toutes les musiques sont bénies, D'où qu'elles viennent, quels que soient leurs nids, Elles appartiennent à l'âme humaine ».


Et pour accompagner Alan dans ce CD de 20 titres, il y a d’autres belles âmes. Des stars internationales comme Andrea Corr, Bob Geldof, la Malienne Fatoumata Diawara, la Corse Lea Antona, des anciens compagnons de route comme Dan Ar Braz. Carlos Nuñez, Angelo Branduardi, et Murray Head sont également de la partie. Le kan an diskan est bien représenté par les "magic"  et infatigables frères Morvan. La voix du précurseur Glenmor résonne aussi dans cet album retraçant un parcours original pour un artiste français. A l’instar d’un Eddy Louiss, dans le domaine du jazz, Alan Stivell a su marier son univers avec la crème des artistes internationaux, non pas pour être des faire-valoir, mais bien pour servir une œuvre originale.
L’incontournable Tri Martolod, revisité sans cesse, a trouvé sa place tout comme la voix si pure d’Andréa Corr d’une rare sensibilité dans A hed an nos.

Pascal Hébert

Human Kelt (World Village/Pias)







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb