France Culture

Nuit sur la neige, de Laurence Cossé

Publié le  Par Pascal Hébert

image article

Francesca Mantovani - editions Gallimard

Laurence Cossé nous livre en cette rentrée littéraire un petit bijou. ''Nuit sur la neige'' est un roman d’une densité aussi pesante que cette histoire qu’elle nous relate en 142 pages. L’époque y est également pour beaucoup. 1935, les bottes annonçant la Seconde guerre mondiale se font entendre en Europe. La jeunesse suit les événements de la politique française et européenne avec une attention toute particulière.

Comme beaucoup d’enfants nés durant la Première Guerre mondiale, Robin grandit sans l’image du père. En France, l’ambiance politique est à la violence et varie dans les extrêmes. Difficile d’avoir 18 ans dans ses périodes où rien ne semble dit et ou flotte dans l’air comme un avant-goût de poudre. Les paroles des politiciens sont prêtes à enflammer la civilisation. Mais à 18 ans, heureusement, l’insouciance n’est jamais bien loin pour tenter de vivre ce que l’on peut espérer de mieux. Robin, qui suit ses études, se lie d’amitié avec un certain Conrad. Un garçon qui se détache de la masse des étudiants bien formatés. Derrière son regard, on sent un garçon déjà autonome. Un garçon qui semble avoir vécu. Tout ce qu’il faut pour attirer Robin, connaissant si peu les choses de la vie. Jouant de son personnage, Conrad inquiète autant qu’il dégage un certain magnétisme, une image de grand frère. L’amitié qui lie les deux jeunes gens ne faiblit pas. Ils passent des vacances ensemble. En 1936, alors que le monde a déjà basculé de l’autre côté du Rhin, les deux garçons vont passer quelques jours à Val d’Isère. En ces temps lointains, la petite cité montagnarde n’est qu’un mauvais bourg. Le confort est rudimentaire. On y accède à pied par mauvais temps. Au cours des six jours qu’ils passent ensemble dans ce petit village de Haute Tarentaise, les deux garçons feront la connaissance d’une jeune fille seule et perdue. Lâchée par une amie, elle est parvenue à rejoindre Val d’Isère. Tout naturellement, elle lie connaissance avec Conrad et Robin. Les jeunes gens s’amusent et font du ski jusqu’à ce qu’un drame les précipite dans l’abîme de la vie. Le réveil sera difficile pour Robin, qui aura bien du mal à admettre la vérité et qui se sentira trahi par son compagnon. En quelques heures, Robin quittera définitivement le monde de l’innocence et de l’insouciance pour laisser derrière lui une naïveté touchante, pour ne pas écrire romantique.

Pascal Hébert

Nuit sur la neige, de Laurence Cossé aux éditions Gallimard. 142 pages. 13 € 50







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb