Hauts-de-Seine (92) Culture

Expo Avengers S.T.A.T.I.O.N. : quand les super-héros s'inspirent des sciences

Publié le  Par Laurent Pradal

image article

Laurent Pradal

Du 15 avril au 25 septembre 2016 se tient sur l’esplanade de La Défense l’exposition Marvel Avengers S.T.A.T.I.O.N. retraçant l’histoire des super-héros Marvel. Une exposition immersive qui permet également aux plus jeunes de s’initier aux sciences de manière ludique. La rédaction est allée faire un tour du côté des labos du SHIELD, au fameux QG de la S.T.A.T.I.O.N., pour explorer l’univers des sciences et des comics américains.

Quand sciences et fiction se rencontrent… cela donne l’exposition Marvel Avengers S.T.A.T.I.O.N., une rétrospective autour de l’univers des comics Marvel adaptés depuis déjà quelques années au cinéma. Pendant six mois, du 15 avril au 25 septembre, les fans auront l’occasion de découvrir le QG français du groupe de super-héros sous le parvis de La Défense, dans l’espoir de devenir un agent du SHIELD. L’exposition permet surtout de découvrir sous toutes leurs facettes les personnages de l’écurie Marvel et le rôle des sciences dans leur création.
 

A lire : Expo Marvel Avengers S.T.A.T.I.O.N., l’univers Marvel débarque à La Défense
 

Un univers cinématographique que l’expo propose de découvrir, à travers la présentation de nombreux costumes et accessoires utilisés lors du tournage des films. Iron Man, Captain America, Black Widow, Hawkeye, Vision, Scarlet Witch, Falcon, Ant-Man… Tous les super-héros sont représentés. On retrouve par exemple le bouclier en vibranium de Captain America, les différentes armures de Tony Stark, le caisson de régénération tissulaire dans lequel est né la Vision, l’arc et les flèches d’Hawkeye, etc. Tout un tas d’artefacts qui plaira aux plus mordus de tous les fans.

L'exposition ouvre sur la salle Captain AmericaL’exposition ouvre sur la salle Captain America (Photo : Laurent Pradal)

Bien plus qu’une visite, une expérience immersive 
 

Au-delà de la simple présentation de costumes ou d’accessoires, c’est la mise en scène de l’exposition qui surprend par son côté interactif et immersif. Laboratoire biologique de Bruce Banner, atelier d’ingénierie de Tony Stark, salle de briefing… Les différentes pièces plongent les visiteurs dans un univers et font oublier qu’il s’agit d’une exposition. On a réellement l’impression d’être dans une des nombreuses bases secrètes du SHIELD, comme celles que l’on peut voir dans les films ou série Marvel, comme Avengers ou Agents of SHIELD. Et les lieux s’y prêtent bien puisque l’accès se fait par un escalier « secret » sur le parvis, les lieux d’exposition se trouvant en sous-sol.
 

Un message de Maria Hill, sur les iPod distribués en début de visiteDès l’entrée, les scientifiques du SHIELD mettent les futurs agents dans l’ambiance en les invitant à entrer dans une salle de briefing high-tech où Maria Hill, numéro 2 de l’agence d’espionnage, explique le principe de l’exposition. Un bon moyen de réguler le flux de visiteurs, comme on le voit de plus en plus de ce type d’exposition (Star Wars Identities, Harry Potter, etc.).


Munis d’un iPod (ou de votre smartphone en téléchargeant une application), les futurs agents secrets ont la possibilité d’écouter des explications sur les différents personnages des films en parcourant des dossiers top-secrets, certains requérant même un niveau d’habilitation particulier. Tout est fait ici pour plonger le visiteur dans  les rouages de l’organisation secrète.
 

A la fin de chaque salle, une évaluation est proposée aux visiteurs qui pourront tester leurs connaissances et passer à un niveau d’habilitation supérieur. L’idée est bien de proposer un entrainement simulé au sein du SHIELD, dans le but d’intégrer l’agence gouvernementale. Quant à l’examen, il concerne l’histoire des super-héros, mais pas seulement puisque des questions de sciences sont également posées, en fonction de ce que vous aurez appris : biologie, chimie, astrophysique… Il y en a pour tous les goûts.
 

Les sciences au cœur de l’exposition
 

La connaissance scientifique, c’est bien tout l’intérêt de l’expo. Et on en apprend beaucoup : à commencer par le laboratoire du Dr Bruce Banner, qui permet d’étendre ses connaissances en neurobiologie. Des écrans tactiles sont à disposition du public pour en apprendre plus sur les différentes parties du cerveau, sur ce qu’elles contrôlent ou encore sur sa chimie (par exemple, le rôle des amygdales dans le processus de mémorisation ou dans la formation d’émotions puisqu’elles font partie du système limbique).

Le laboratoire du Dr Banner permet d'en apprendre plus sur le cerveauLe laboratoire du Dr Banner permet d’en apprendre plus sur le cerveau (photo : Laurent Pradal)
 

Dans l’observatoire de Thor, on découvre l’astrophysique avec des connaissances sur l’isotope Fer 60 composant le noyau d’un soleil lors d’une supernova. On en apprend également beaucoup sur les trous de ver, appelé également « pont Einstein-Rosen ». Comme l’explique l’exposition, Albert Einstein et Nathan Rosen ont émis la théorie que « deux portails peuvent être reliés dans l’espace, créant ainsi un chemin bien plus court entre deux points et évitant ainsi la nécessité mathématique d’une singularité ». Des explications scientifiques réellement accessibles à tous et bien présentées, qui rappelleront les cours de physique du lycée aux plus anciens.
 

Au total, plus de 100 écrans interactifs et 75 artefacts de tous les films Marvel sont proposés au public. Pour conclure en beauté, à la fin du parcours, les visiteurs sont invités à se mettre dans la peau d’un super-héros et à se battre contre toute une armée de robots. Une victoire leur permettra de rejoindre, via l’écran de projection s’ouvrant en deux, la salle de debriefing dans laquelle Maria Hill intronisera chaque visiteur en les faisant devenir officiellement agents du SHIELD. Avec tout ce dispositif, difficile de ne pas intéresser les jeunes aux sciences et aux super-héros…

 



Le plus de l’expo :
 

L’interactivité et le côté immersif de l’exposition qui plonge le visiteur d’entrée dans le monde des super-héros et du SHIELD. L’utilisation de l’iPod (ou de l’application téléchargeable) est facile et amusante, puisqu’elle contribue à plonger les visiteurs dans l’univers unique des films Marvel (on appréciera les mails envoyés par Maria Hill, comprenant divers dossiers top-secrets). L’accessibilité des connaissances scientifiques, pourtant assez pointues, est vraiment intéressante et devrait piquer la curiosité de tous. Le combat en fin de parcours contre Ultron et ses sbires est assez amusant, malgré sa simplicité, et met avec brio un point final à l’une des expositions les plus en vue de l’année.
 

Pratique :
 

L’exposition Marvel Avengers S.T.A.T.I.O.N. se tient sur l’esplanade de La Défense, 84, esplanade du Général-de-Gaulle, 92400 Paris La Défense. Ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 19h30, le weekend de 9h30 à 20h. Métro ligne 1, RER A ou T2 station La Défense – Grande Arche. Entrée : 21,99 € le billet adulte, 16,99 € le billet -12 ans. Tarif réduit tous les lundis à 18,99 €.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb