Val-de-Marne (94) Société

Vitry-sur-Seine: l’Etat condamné à verser un préjudice d’anxiété à 18 enseignants

Publié le  Par Julie Catroux

image article

Le Parisien

Le tribunal administratif de Melun vient de trancher en faveur d’enseignants de Vitry-sur-Seine qui attaquaient l’Etat pour manquement à son obligation de sécurité et de protection des agents.

 

En février 2010, 18 enseignants du lycée Adolphe-Chérioux avaient cessé d’exercer pendant une dizaine de jours suite à l’agression d’un élève dans leur établissement. « Quatre individus s'étaient introduits dans cet établissement difficile, avaient gravement blessé à l'arme blanche un lycéen et tiré un coup de feu, provoquant un vif émoi au sein de la communauté éducative » selon le Parisien.

 

Estimant que l’absence de grillage autour de l’enceinte scolaire créait un sentiment d’insécurité et d’anxiété, 18 professeurs de l’établissementsont « fait valoir leur droit de retrait » et ont attaqué l’Etat pour manquement à son obligation de sécurité et de protection des agents.

 

Le tribunal administratif de Melun leur a donné raison et chaque enseignant touchera une indemnité de 500 euros de la part de l’Etat au titre du préjudice moral. Toutefois, leur demande d’annuler les retenues sur salaire liées aux jours d’arrêt de travail a été rejetée.

 

 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb