Val-de-Marne (94) Société

Un mineur de 13 ans mis en garde à vue pour viol.

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Un mineur de 13 ans a été mis en garde à vue hier à Valenton (Val-de-Marne) pour vol et viol.

Un mineur de 13 ans a été placé en garde à vue hier, à Valenton, dans le Val-de-Marne, dans le cadre d'une affaire de viol qui s'était produite la veille dans un parc de la ville. Le jeune homme est en effet suspecté d'avoir, avec un complice, volé le téléphone portable d'une jeune fille de 18 ans avant de la forcer à lui faire une fellation.

 

Selon les premières informations, il a rapidement été identifié par la police et interpellé quelques heures plus tard au domicile de ses parents. Depuis, il est entendu par la police.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (2)

avatar

brochet

30/09/2012 12:03

Autrefois, le droit était extrèmement précis. Il semble que la bouillie socialiste (qui ressemble de plus en plus au sabir de la Tour de Babel) fasse évoluer notre belle langue vers l'incompréhensible galimatias de ceux qui n'ont rien dans la tête ! Une fellation n'est pas un viol, même si quelque part il y a eu viol de conscience (ou plutôt conscience un peu brusquée)...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

30/09/2012 12:03

Autrefois, le droit était extrèmement précis. Il semble que la bouillie socialiste (qui ressemble de plus en plus au sabir de la Tour de Babel) fasse évoluer notre belle langue vers l'incompréhensible galimatias de ceux qui n'ont rien dans la tête ! Une fellation n'est pas un viol, même si quelque part il y a eu viol de conscience (ou plutôt conscience un peu brusquée)...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

john doe

30/09/2012 14:29

- une pénétration sexuelle, dans un organe sexuel ou par le sexe
Toute intromission dans le vagin ou l’anus (sodomie), quel que soit le corps étranger (pénis, doigt, objet), ou toute intromission par le pénis dans un orifice, quel qu’il soit: une fellation forcée est, en droit français, un viol.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

30/09/2012 14:29

- une pénétration sexuelle, dans un organe sexuel ou par le sexe
Toute intromission dans le vagin ou l’anus (sodomie), quel que soit le corps étranger (pénis, doigt, objet), ou toute intromission par le pénis dans un orifice, quel qu’il soit: une fellation forcée est, en droit français, un viol.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb