France Société

Oeufs de poules en cage : des marques s'engagent

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

L214

Devant le scandale des images de poules déplumées, malades, vivant dans un univers concentrationnaire que les "éleveurs" trouvent normal, de plus en plus de marques s'engagent à changer de fournisseurs.

La plus importante, la semaine dernière, était Carrefour, et la dernière Brioche Pasquier. Tout à tour, des marques à changer leur approvisionnement en oeufs et à bannir ceux qui sont issus d'élevage de poules en cage. Les associations animales en tirent satisfaction,  même si l'échéance est en général 2025.
 

Sur son site, l'association L214 salue chaque avancée.


On trouvera sur le site de L214 une liste, mise à jour régulièrement, des marques qui se sont déja engagées. Elle est fort longue. En voici le début, surtout les grands distributeurs.

 

Engagements effectifs :

Monoprix : engagé depuis avril 2016 sur la totalité de son rayon œufs.
Colruyt : engagé depuis 2015 sur la totalité de son rayon œufs.
Groupe Schiever : engagé depuis 2015 sur les rayons œufs des supermarchés Atac, Bi1 et Maximarchés.

Engagements à date butoir :

Carrefour : engagé à partir de 2020 sous sa marque propre, 2025 sur la totalité du rayon œufs.
Leclerc : engagé à partir de 2020 sous sa marque propre, 2025 sur la totalité du rayon œufs et sur les produits transformés de marque propre.
Intermarché : engagé à partir de 2020 sous sa marque Moisson, 2025 sur la totalité du rayon œufs.
Groupe Casino : engagé à partir de 2020 sur la totalité du rayon œuf, dans toutes ses enseignes Casino, Leader Price et Franprix.
Lidl : engagé à partir de 2025, partout dans le monde. Lidl France s’est également engagé sur les produits transformés de marque propre à partir de 2020.
Cora : engagé à partir de 2020 sous sa marque propre, 2025 sur la totalité du rayon œufs.
Auchan : engagé à partir de 2022 sous sa marque propre, 2025 sur la totalité du rayon œufs.
Aldi : engagé à partir de 2025, partout dans le monde.
Grand Frais : engagé (plein air exclusivement) d'ici 2020...

 


Voici aussi des images de juin 2017, en Vendée, d'un élevage de poules pondeuses. Ce n'est pas la réalité de tous les élevages mais c'est un exemple de ce que donne la logique industrielle appliquée à du vivant.

 






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb