France Société

Bio... dégradé !

Publié le  Par Un Contributeur

image article

dr - dessin Jacques Terpant

Nos paysans bio râlent après l'État et ils ont raison.

Les retards de paiement des aides de la Politique agricole commune (Pac) aux agriculteurs biologiques s'accumulent. Une partie de celles qui restent dues au titre des années 2015 et 2016 ainsi que l'intégralité des subventions de 2017 n'ont toujours pas été versées, alors que les agriculteurs dits conventionnels, qui utilisent des pesticides en provoquant de graves problèmes pour l'environnement et d'abord pour leur propre santé, ont touché l'intégralité de leurs aides.
Je n'y comprends plus rien !
L'État affiche sa volonté de porter à 15% les surfaces agricoles dédiées à l'agriculture biologique d'ici à 2022, contre 6,5% aujourd'hui, et il sabote l'objectif qu'il s'est lui-même (fort heureusement) donné.
Décidément, je trouve que Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, marche de travers. J'espère que son poste au gouvernement ne sera pas trop… durable.
Le mulot, forcément partisan d'une terre saine…







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb