France Société

Les agents de sécurité privés pourront être armés

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Les agents de sécurité privée exerçant la protection des personnes pourront être armés. C'est l'article 6 de la loi sur la sécurité publique. L'arrêté a été publié dimanche 7 octobre au Journal officiel.

Il y a 167.800 agents de sécurité privé en France, selon Le Figaro. Jusque là, seuls les convoyeurs de fond, les agents travaillant sur les sites d'Areva et du Commissariat à l'énergie atomique (CA) ou quelques agents sur des navires en mer ou, exception rare, ceux de Disneyland, avaient le droit de posséder une arme.


"Classique" ou "surveillance armée" ?
 

Il y aura deux catégories d'agents de surveillance. Les agents "classiques" porteront des armes de catégorie D : bâton, tonfa, matraque, aérosol. Les agents "de suveillance armée" pourront posséder et transporter une arme à feu, pistolet ou fusil. Le préfet n'attribuera les autorisations aux sociétés que si le lieu surveillé est particulièrement menacé et si les agents présentent la garantie du Conseil national des activités privées de surveillance (Cnaps). Les agents de protection des personnes pourront aussi posséder une arme. Ils sont environ 600.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb