Hauts-de-Seine (92) Société

Nanterre : 127 kilos de cannabis et 55 000 euros en liquide saisis chez un trafiquant

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

Flickr - Martin Le Roy

La pêche a été bonne pour la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale de Seine-et-Marne qui ont découvert 127 kg de résine de cannabis et 55 000 euros en liquide dans l’appartement d’un trafiquant de Nanterre.

Ecroué hier soir par un juge des libertés et de la détention du tribunal de Meaux, le fournisseur présumé de cannabis de la cité Blanche à Noisiel (Seine-et-Marne) avait été interpellé mardi matin par la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale de Seine-et-Marne. Cette dernière a découvert un joli but dans la résidence de cet homme de 42 ans résidant à l’allée des Genêts dans le quartier du Petit-Nanterre, à Nanterre (Hauts-de-Seine). 


Ce ne sont pas moins de 127 kg de résine de cannabis ainsi que 55 000 euros en liquide qui ont été découvert dans la chambre du trafiquant. « Ce dealeur n'a pas hésité à stocker la drogue chez lui car il pense que son quartier est une citadelle imprenable. Le montant de cette saisie est évalué à 400 000 € », a confié le commissaire Eric Slangen au Parisien. En garde à vue, le dealeur a choisi d’opter pour son droit au silence.


Découvertes de stupéfiants et arrestations en pagaille depuis novembre


Les enquêteurs travaillaient dans le cadre d’une information judiciaire et, en s’appuyant sur des filatures et des écoutes téléphoniques, ont pu conclure que le trafiquant allait acheter sa drogue dans son pays d’origine, au Maroc. Il la ramenait ensuite en voiture avant d’écouler sa marchandise en région parisienne. Se trouvant derrière le commissariat de Noisiel, la cité Blanche est l’un des quartiers dans lesquels elle était revendue.

En juillet 2013, les policiers de Noisiel ont découvert 12kg de cannabis dans un box de la cité avant d’arrêter en juin dernier quatre dealeurs avec la saisie de 20kg de cannabis, toujours à Noisiel, leur permettant ensuite d’attirer dans leur filet l’homme à l’origine du trafic. Depuis novembre dernier, la sûreté départementale a ainsi multiplié les découvertes de stupéfiants et les arrestations de dealeurs dans le nord de la Seine-et-Marne. « Nous avons saisi 300 kg de cannabis et 300 000 € en liquide », a déclaré Eric Slangen.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb