Hauts-de-Seine (92) Société

L'alcool interdit dans les rues d'Asnières (92)

Publié le  Par Paris Dépêches

image article

Les bouteilles prennent la fuite. Vendredi dernier, Le maire PS d'Asnières-sur-Seine (92), Sébastien Pietrasanta, a pris un arrêté qui interdit désormais la consommation d'alcool dans les rues, de midi à 6 heures. Interview.



Paris dépêche : Vous interdisez la consommation d’alcool sur la voie publique de midi à 6h du matin. Y avait-il urgence ?

Sébastien Pietrasanta :
Non, il n’y avait pas d’urgence particulière mais une nécessité. Mon travail est d’assurer la sécurité dans les rues de ma ville et cela peut passer par un arrêté anti-alcool. Nous travaillons sur cette thématique tous les lundis depuis des mois dans le cadre d’une cellule sur la sécurité. Assez rapidement, le problème de l’alcool a émergé. J’ai donc pris cet arrêté vendredi dernier avec un objectif : combattre les attroupements de personnes alcoolisées qui posent parfois des problèmes.

Comment les répercussions de la consommation d’alcool sont-elles visibles dans les rues de votre ville ?

Via les attroupements donc et via le comportement de personnes en état d’ébriété. Mais il n’y a pas de profil type. Mon arrêté ne stigmatise personne.

Pourquoi l’alcool serait-il un problème à Asnières-sur-Seine et pas à Clichy-la-Garenne ou à Levallois-Perret, villes voisines qui n’ont pas pris ce type d’arrêtés ?

Chaque municipalité fait ce qu’elle veut. A Colombes, ville voisine aussi, un arrêté sur l’alcool, un peu différent du notre, a été pris… Si nous devenons précurseurs, je ne suis pas contre.

Cet arrêté est-il liberticide ?


Non parce qu’il est limité en terme d’horaire. Je suis responsable des citoyens et de leur sécurité qui est la première des libertés.

Propos recueillis par Sylvain Jedrezak

Photographie © Mairie d'Asnières-sur-Seine







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

depassage

10/11/2009 10:19

très bien
franchement, c'est une bonne nouvelle. j'en entends déjà certains crier au loup. je n'habite pas Asnieres mais j'aimerais franchement ce genre de décision dans ma ville
l'alcool est un fléau, qu'on se le dise

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

10/11/2009 10:19

très bien
franchement, c'est une bonne nouvelle. j'en entends déjà certains crier au loup. je n'habite pas Asnieres mais j'aimerais franchement ce genre de décision dans ma ville
l'alcool est un fléau, qu'on se le dise

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb