Hauts-de-Seine (92) Société

Affaire des fadettes : le juge Courroye visé par une enquête disciplinaire ouverte par le CSM

Publié le  Par Julie Catroux

image article

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a décidé de renvoyer à son conseil de discipline l'examen de la plainte du Monde contre le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, dans l'affaire des fadettes.

 

 

Selon des sources proches du dossier, le juge Courroye serait visé par une enquête disciplinaire ouverte par le Conseil supérieur de la magistrature dans l’affaire des fadettes.En janvier dernier, deux journalistes du Monde ont porté plainte contre le juge pour « intrusion illégale dans la vie personnelle et professionnelle ». Le magistrat aurait « explicitement demandé » que des investigations soient menées sur les conversations téléphoniques de Gérard Davet et Jacques Follorou qui enquêtaient alors sur l'affaire Bettencourt.

 

Renvoyant l’examen de plainte au conseil de discipline, la commission d’admission des requêtes qui avait interrogé le juge le 3 juillet a estimé que les actes du procureur sont « susceptibles de recevoir une qualification disciplinaire » selon le Monde. Le procureur de Nanterre risque une sanction allant du blâme à la révocation. L’issue du dossier ne sera pas connue avant plusieurs mois.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb