Monde Société

Facebook censure le site satirique NordPresse

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

NordPresse

Facebook censure désormais, ce dimanche 22 juillet, le site satirique NordPresse, qui détourne l'actualité avec humour. Les messages sur l'affaire Benalla sont supprimés ou ne peuvent être partagés.

Le site NordPresse, dont le siège est en Belgique, s'est spécialisé dans le retraitement de l'information avec humour, comme en France "Le Gorafi". Il publie des nouvelles qui ont l'air d'être vraies et sont parfois repartagées accompagnées de commentaires indignés.


Ce dimanche, nombre d'internautes ont constaté que les photos partagées, mais uniquement  autour de l'affaire Macron-Benalla, avaient été supprimées de leur fil. Exemple...



Et l'humour ? Et la démocratie ?


Bien entendu, vu le nombre de personnes censurées, l'information est revenue aux oreilles de NordPresse, qui a protesté sur Facebook...

 

« Ceci c'est pas une fausse info et c'est TRÈS grave. Merci de lire ce qui suite.
Depuis ce matin nous avons reçus des centaines de messages de gens qui ont vu leurs partages d'articles Nordpresse supprimés de Facebook puisque considérés comme indésirables.
TOUS ces articles concernaient l'affaire Benalla ou Macron. On sait comme le patron de Facebook France est en lien direct avec l'Elysée après l'affaire Génération identitaire.
Bordel, on tombe littéralement de notre chaise. Est-ce ça aujourd'hui la démocratie française ? Mettre un site satirique sur liste noire parce qu'il en rajoute sur ce qui est déjà une affaire d'Etat ? 
On va continuer à essayer de comprendre mais les centaines de témoignages reçus ce matin nous terrifient. Pas pour nous et nos clics.
Pour la démocratie qui est plus que jamais en péril. 
Et si les grands médias taisent la censure qui nous est encore une fois appliquée, on saura ce qu'il en est de leur complicité.
Merci de partager. L'heure est grave. »
http://nordpresse.be/censure-de-masse-de-nordpresse-facebook/


Facebook parle de "souci technique"
 

Facebook avait censuré, la semaine dernière, nombre de sites d'associations naturistes... Il  semble que la Ligue des droits de l'homme aussi ait eu des soucis aujourd'hui, à propos de Benalla aussi. Néanmoins, la situation se serait rétablie dans la soirée, au moins pour NordPresse, après une campagne sur les réseaux sociaux. Facebook évoque "un bug", rapporte LaLibreBelgique... 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb