Grand Paris Société

Journée sans voiture le 1er octobre dans tout Paris

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Paris.fr

La 3e édition de la Journée sans voiture aura lieu le dimanche 1er octobre à Paris. Mais cette fois, c’est toute la capitale intra-muros qui sera concernée.

Parisiens, banlieusards, touristes, notez le sur vos agendas : le dimanche 1er octobre, il sera interdit de circuler en voiture, moto, vélomoteur dans la capitale…. En clair, tout ce qui a un moteur, y compris les véhicules électriques, n’aura pas droit de cité à Paris. Sur son site, Le Parisien a en effet révélé mercredi que la 3e édition de la ‘’Journée sans voiture’’ aura lieu le premier dimanche d’octobre..

De 11 à 18 heures. Mais si les deux premières éditions avaient été limitées dans l’espace, celle de 2017 fonctionnera sur un très grand format. En 2015, seul l’hyper centre parisien était concerné ; en 2016, le périmètre a été porté à 45%. Et cette année, ce sera l’ensemble des rues et artères de la capitale qui sera concerné. Seuls le périphérique et les bois de Boulogne et Vincennes échapperont à ce dispositif.
 




Si les Parisiens s’adapteront plus facilement, il n’en ira pas de même pour les personnes extérieures à la capitale. Il conviendra en effet  de prendre ses dispositions, à savoir arriver, mieux même être stationné, dans la capitale avant l’heure de démarrage (11 heures) de l’opération et attendre le début de soirée (18 heures) pour repartir. Entre les deux, il faudra se résoudre à trouver une place aux portes de Paris et emprunter les transports en commun. Autant le dire, ce jour là, on imagine que beaucoup de banlieusards et de provinciaux éviteront une visite à Paris. Sans parler des tourments de ceux qui n’auront pas eu l’information… Et dommage pour les ‘’papys’’ parisiens (ce sera la fête des grands pères) qui ne verront peut-être pas leurs petits-enfants…

« La ville autrement ». Bien entendu, des dérogations seront mises en place qui concerneront les transports en commun (bus), les taxis et les artisans justifiant d’une activité dominicale. Avec une limitation de vitesse à 30 km/h. « L’idée, c’est de montrer qu’on peut vivre la ville autrement », a déclaré au parisien.fr Christophe Najdowski, adjoint (EELV) à la Mairie de Paris, chargé des transports. On veut bien le croire. Un peu moins lorsqu’il ajoute que « ce n’est pas un frein  au tourisme », compte tenu de l’interdiction faite également aux cars de touristes.

En 2016, Airparif avait enregistré une diminution d’ensemble de l’ordre de 25% de la pollution au dioxyde d’azote sur la capitale  avec baisse entre 19 et 27% dans le périmètre mais une hausse des particules de près de 46% dans les zones à la limite de ce périmètre. Le métro avait lui enregistré une hausse de fréquentation de 6%. On peut estimer que ces pourcentages seront nettement modifiés cette année.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb