Grand Paris Société

Chasse à courre : il leur a fallu noyer le cerf

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Ce samedi 6 janvier, une chasse à courre en forêt de Laigue a encore été perturbée par les opposants liés à l'association "Abolissons la vénerie aujourd'hui" (AVA). Le cerf a été noyé volontairement.

Désormais, les opposants à la chasse à courre filment leurs actions. L'association AVA a publié sur Youtube les images de cette chasse dans l'Oise, près de Compiègne. L'équipage de Rivecourt chasse en forêt de Laigue et Ourscamp. Le récit de la fin de la chasse, par AVA :

Samedi 6 janvier, l’équipage Rivecourt, qui chasse en forêt de Laigue, s’est mis sur les traces d’un cerf, qui pour leur échapper à tenté de traverser l’Aisne au niveau du Francport.
Les chasseurs ont alors mis une barque à l’eau de l’autre côté de la rive pour lui barrer la route. Le cerf a fait demi-tour et a été emporté par le courant, avec les valets à ses trousses. La poursuite a duré une bonne vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils parviennent à le rattraper, le prendre par les bois, et le noyer en lui maintenant la tête sous l’eau.
Une pensée pour toutes les personnes qui ont assisté à cette scène d’horreur, qui ont tenté de sauver ce pauvre animal en amont ou qui l’ont encouragés, impuissants, le long des berges de l’Aisne.

Devant son cadavre encore flottant, la maitresse d’équipage, Florence de Lageneste, assurait l’avoir tué « dans les règles de la vénerie » :  alors abolissons la vénerie !


La vidéo tournée par AVA...
 






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (2)

avatar

PMA

10/01/2018 22:17

Tous ces gens qui s'acharnent à filmer des horreurs pour le mettre sur le Web et à décrire les souffrances des animaux : ce sont des voyeurs, ce sont eux les malades.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

10/01/2018 22:17

Tous ces gens qui s'acharnent à filmer des horreurs pour le mettre sur le Web et à décrire les souffrances des animaux : ce sont des voyeurs, ce sont eux les malades.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

HIND

12/01/2018 14:13

Minable… Votre vidéo est minable ! Elle ne traduit ni la réalité, ni ne grandit votre association...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

12/01/2018 14:13

Minable… Votre vidéo est minable ! Elle ne traduit ni la réalité, ni ne grandit votre association...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb