Grand Paris Société

Voies sur berge : nouvel arrêté et bon sondage

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Claire Waddington

La Mairie de Marie vient de prendre un nouvel arrêté de piétonnisation des voies sur berges et se félicite d’un sondage favorable à cette mesure.

Après l’annulation de l’arrêté de 2016 par le tribunal administratif  en février, la Mairie de Paris publiera ce vendredi dans son bulletin municipal officiel le nouvel arrêté de ‘‘Piétonnisation de la voie Georges-Pompidou’’.  Cette voie sur berge, qui n’a pas été rouverte après l’annulation, restera donc fermée sur les 3,3 kilomètres le long de la Seine.


Un souci : le tourisme
 

Les berges comme veut les montrer la mairie de Paris sur Twitter.


Selon l’Hôtel de Ville, rapporte le parisien.fr, le texte a été « rédigé en lien avec la Préfecture de police »  et met l’accent sur « la protection du patrimoine et l’intérêt touristique majeur des berges de la Seine. » La Ville de Paris s’appuie d’ailleurs sur les chiffres de fréquentation touristique de 2017 pour insister sur la décision d’interdire la circulation sur cet axe mais également sur le résultat d’un sondage réalisé par Ipsos à la demande de la Mairie de Paris. 

Sondage favorable. Ce sondage a été effectué du 2 au 6 mars par l’institut auprès de 1000 personnes indique paris.fr, le site de la capitale.  Le résultat, favorable bien sûr (sinon, il n’aurait peut-être pas été publié…) révèle que 55% des Parisiens souhaite le maintien de la piétonnisation et que 66% estime que cette décision « améliore le cadre des vie des habitants » et qu’elle permet de faire reculer la circulation. Par ailleurs, toujours selon Ipsos, 58%  pensent que cette décision « contribue à préserver la santé » et améliore la qualité de l’air. Enfin 52% des personnes interrogées estiment que « les désagréments pour les automobilistes sont surmontables. » Un sondage tout en faveur de la Ville de Paris  et qui met de l’eau (de Seine !) au moulin d’Anne Hidalgo. 


Le texte de l'arrêté


L’arrêté (article 1er), en date du 6 mars 2018. La circulation des véhicules terrestres à moteur est interdite dans les voies suivantes :

  • - Quai des Tuileries sur ses deux files de gauche ;
  • - Quai Aimé-Césaire sur ses deux files de gauche ;
  • - Tunnel des Tuileries, y compris la trémie Ouest ;
  • - Voie Georges-Pompidou dans sa partie comprise entre le tunnel des Tuileries et le tunnel Henri-IV, y compris les rampes d’accès présentes sur ce tronçon, dénommées ‘’Châtelet’’, ‘’Hôtel de Ville’’, ‘‘Pont Louis-Philippe Est’’, ‘’Pont-Marie’’ et ‘’Sully’’ ;
  • - Tunnel Henri IV, y compris la trémie Est jusqu’à la voie Mazas.


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb