Grand Paris Société

Refuge SPA d'Hermeray : une pétition pour Céline Ravenet

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

La directrice du refuge SPA de Hermeray (Yvelines) doit être licenciée pour avoir euthanasié des chiens. Mais Céline Ravenet est soutenue. Une pétition est lancée.

Céline Ravenet est bénévole depuis l'âge de 13 ans au refuge SPA d'Hermeray, au sud-ouest de Rambouillet. Elle en a été la directrice pendant dix-sept ans. Elle en a fait un des refuges les plus connus d'Île-de-France. C'est là que le couple présidentiel  Macron est venu chercher Nemo, son chien noir...
 

La pétition approche 15.000 signatures
 

En dix-sept ans, Céine Ravenet et son équipe ont fait adopter plus de 20.000 chiens. Autant de familles ou de personnes qui connaissent l'endroit et sont reconnaissants.  Le site du refuge témoigne de ces adoptions réussies. Quand, lundi 14 mai, Céline Ravenet a été reçue pour un entretien avant licenciement, une pétition a été lancée sur le site mesopinions.com : "Non au licenciement de Céline Ravenet du refuge d'Hermeray !" Elle approche des 15.000 signatures : 14.577 ce mercredi 23 mai vers 10 heures. Il est aussi possible de la soutenir en lui envoyant des témoignages à celine.ravenet@yahoo.com.


Le reproche : des euthanasies
 

Céline Ravenet explique à L'Écho républicain les raisons de ce licenciement, contre lequel elle se défendra aux prud'hommes.
 

 « Oui, ces quatre dernières années, j’ai pris la décision de faire euthanasier sept chiens que nous jugions impossibles à faire adopter en raison de leur comportement avec les humains et les autres chiens. La seule chose que l’on me reproche, c’est de ne pas avoir suivi les procédures complexes de la SPA qui imposent des visites et des contre-visites durant quatre mois. Quatre longs mois durant lesquels, les animaux sont enfermés dans des cages. Cela se fait partout, il faut arrêter d’être hypocrite. J’assume d’avoir préféré endormir des chiens trop agressifs, pour être en capacité d’en accueillir d’autres qui trouveront des familles. »


17 chiens sur deux ans


Du côté de la SPA, on lui reproche la mort hors procédure de 17 chiens sur deux ans.
 

« Elle est la seule à avoir procédé comme cela, en falsifiant des documents pour dissimuler les euthanasies. Tout le réseau de la SPA est furieux. Il y a une procédure interne, qui permet à chaque animal demandé à être euthanasié d’être consulté plusieurs fois par des vétérinaires. Elle s’applique à tous les responsables de refuges. »


A quoi Céline Ravenet rappelle que le refuge fait adopter «1.200 chiens par an ». Une centaine sont actuellement hébergés. Pour la petite histoire, mais on évoque à cette occasion une rivalité entre Natacha Harry, présidente de la SPA et Céline Ravenet, le site Voici publie un diaporama sur le griffon croisé labrador Nemo adopté par Brigitte et Emmanuel Macron au refuge d'Hermeray.


Nemo prend la pose sur le perron de l'Elysée. Il était auparavant en cage à Hermeray (photo Abaca).
 


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

jean-michel

17/06/2018 12:22

Une petite chienne de 5 mois vient d'être déchiqueté a Hermeray, placé avec 3 chiens adultes dans un box et qui l'ont tuée. C'est un scandale, une honte ! Il faut faire revenir sa responsable et virer les incompétents qui l'ont remplacée !

Note de la rédaction : il y a une erreur de jugement mais la personne placée là semble avoir été débordée...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

17/06/2018 12:22

Une petite chienne de 5 mois vient d'être déchiqueté a Hermeray, placé avec 3 chiens adultes dans un box et qui l'ont tuée. C'est un scandale, une honte ! Il faut faire revenir sa responsable et virer les incompétents qui l'ont remplacée !

Note de la rédaction : il y a une erreur de jugement mais la personne placée là semble avoir été débordée...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb