Grand Paris Société

Fin d'Autolib' : 250 salariés sur le parking

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

La fin du contrat entre le Syndicat Autolib Vélib Métropole (SAVM) et le groupe Bolloré laisse 250 salariés sur la voie du chômage.

La réunion du SAVM, ce jeudi 21 juin à la mairie du 12 e arrondissement, a entériné la fin du contrat entre les 103 communes d'Île-de-France et le groupe Bolloré. Le déficit d'Autolib est tel (293 millions d'euros d'ici 2023) qu'elles ne souhaitent pas prolonger la situation jusqu'à son terme normal. La présidente, Catherine Baratti-Elbaz, accuse Bolloré...
 

« La méthode de Bolloré est brutale, elle place les élus face à un ultimatum douloureux et les décisions que nous avons prises sont difficiles, mais nous les avons prises, chacun, en responsabilité et en ayant toutes les informations nécessaires pour les prendre. »


Elle oublie l'essentiel :  c'est le syndicat qui, « en responsabilité », a négligé de regarder le compteur depuis 2011 et aurait déjà accumulé 150 millions d'euros de déficit. Même si Bolloré assume sa part de 60 millions comme prévu au contrat. Le groupe portera l'affaire devant les tribunaux. Des réunions doivent avoir lieu au sujet ds salariés dans les jours qui viennent, révèle FranceInfo.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb