France Economie

La Poste autorisée à augmenter les prix du timbre à partir de 2015

Publié le  Par Antoine Sauvêtre

image article

Javier Leiva - flickr

L’Autorité des télécoms a donné, ce vendredi 25 juillet, son feu vert à La Poste pour qu’elle puisse augmenter le prix des timbres dès 2015. Il pourrait ainsi augmenter de 5,2% par an en moyenne pendant quatre ans.

Pour compenser la forte baisse des volumes de courrier, Le Poste vient d’obtenir un coup de pouce de l’Autorité des télécoms. L’instance a autorisé, ce vendredi 25 juillet, la compagnie postale à augmenter significativement les prix des timbres. Pendant quatre ans, les tarifs pourraient ainsi être revus à la hausse à hauteur de 5,2% par an en moyenne, Et ce dès le 1er janvier 2015.
 

Si La Poste n’a pas encore indiqué les augmentations précises, se contentant de « prendre acte » de cette décision dans un communiqué, la hausse pourrait même dépasser ce plafond au début de l’année prochaine. L’entreprise avait demandé à l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) la possibilité d’appliquer, dès 2015, une hausse annuelle équivalente à l’inflation, majorée de 3,5%. Actuellement, elle peut opérer cette hausse à hauteur de 1% de l’inflation.

Assurer la pérennité du service

Pour justifier cette décision, l’Arcep indique que la chute des volumes de courrier, qui plombe les performances de l’entreprise, pourrait s’accélérer dans les années à venir. Déjà en baisse de 4,3% par an entre 2008 et 2012 et de 5,5% en 2013, elle pourrait atteindre 6,3% en moyenne durant la période 2015-2018. L’augmentation du prix des timbres permettrait d’ « assurer la pérennité du service universel », indique l’Arcep dans un communiqué, et de « donner à La Poste les moyens d’engager la transformation de son modèle de développement ».
 

Pour ces raisons, l’Autorité des télécoms a décidé de fixer un « plafond annuel » permettant à l’entreprise d’utiliser jusqu’à 50% de l’enveloppe globale prévue sur l’ensemble des quatre ans. Le taux de 5,2% étant une moyenne sur ces quatre ans, les prix pourraient une hausse plus élevée ou plus faible chaque année. Seule inconnue : l’Arcep ne précise par quels types de timbres ou de colis seront concernés par ces hausses de tarifs.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb