France Economie

Chômage : une baisse de 0,3 % en août

Publié le  Par Raphaël Didio

image article

D’après France 2, le chômage est légèrement en recul au mois d’août avec 11 100 inscrits sans activité de moins chez Pôle emploi, soit 3,413 millions de chômeurs.

Quelques heures avant leur publication officielle de 18 heures, les chiffres du chômage ont été révélés par France 2 ce mercredi : une baisse de 0,3 %, soit 11 100 inscrits de moins, et à l’exception des seniors, toutes les catégories d’âge sont concernées. Le ministère du Travail, contacté par l’AFP et Le Parisien n’a « ni confirmé, ni infirmé » ces données. C’est la première fois depuis novembre 2013 que les chiffres du chômage sont positifs. Fin juillet, 3,424 millions de chômeurs sans activité ont été recensés en métropole, soit un record historique, sans compter la petite activité et l’outre-mer, qui faisait culminer ce chiffre à 5,387 millions de chômeurs.


C’est la troisième baisse mensuelle depuis l’élection de François Hollande en mai 2012. Depuis, ce sont un demi-million de chômeurs qui ont afflué. Le Président de la république a reconnu jeudi lors de sa conférence de presse semestrielle que les résultats de sa politique « tardaient à venir » mais assuré qu'« ils viendraient », disant espérer que ce serait « avant 2017 ». Mardi, l’Insee a confirmé une croissance nulle au deuxième trimestre comme au premier et a enterré les espoirs du gouvernement. La prévision officielle est désormais de 0,4 % pour 2014 et de 1 % l’an prochain. D’après la plupart des économistes, il faut au minimum 1,5 % de croissance pour faire baisser le chômage.


Mercredi, le Medef a dévoilé ses pistes pour « créer un million d’emplois ». Un plan qui préconise notamment la suppression de deux jours fériés qui permettraient 100 000 emplois selon le Medef, des assouplissements de 35 heures, du contrat de travail ou encore du Smic. Des propositions, révélées par Pierre Gattaz lors d’un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France qui ont déjà provoqué un tollé syndical, avant d’être en partie balayées par le gouvernement. La CGPME avait mardi appelé à des « mesures d'exception pour l'emploi », préconisant un allongement de la durée maximale des CDD à 30 mois et la création d'une nouvelle forme de CDI.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb