France Economie

3 591 000 chômeurs, un record

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Fabrice Bluszez

Les chiffres du chômage sont à nouveau à la hausse. Le record est battu à 3 591 000 demandeurs d'emploi en métropole seulement.

Les chiffres, il faut aller les chercher dans la presse économique. Le gouvernement, dans son communiqué, ne donne plus que des tendances. Les Echos l'annonce en clair ce jeudi 24 mars 2016 : "En un mois, le nombre de chômeurs de catégorie A, c’est à dire ceux qui n’ont pas travaillé une heure au cours de la période, a grimpé de 38.400. C’est la plus forte hausse depuis septembre 2013. A la fin février, en France métropolitaine, ce sont 3.591.000 personnes qui sont sans emploi et inscrites à Pôle Emploi. Un record...."
 

Le pari de François Hollande est perdu. Depuis l'élection du Président en 2002, le nombre de chômeurs supplémentaires est de 700 000. On voit mal comment la dernière année du quinquennat marquerait une baisse suffisante. Le tardif projet de loi El Khomri ou loi Travail donnait lieu jeudi à une nouvelle manifestation des syndicats et des jeunes, marquée par un incident : un lycéen frappé sans raison apparente devant les caméras. De quoi assurer la mobilisation pour la prochaine manifestation, prévue le jeudi 31 mars.
 

Du côté du gouvernement, on explique que "ce résultat s’inscrit dans le mouvement de hausses et de baisses observé depuis neuf mois, traduisant une reprise timide de l’activité économique." Ça monte et ça descend ?
 

Plus sérieusement, mais en minimisant : "Cette augmentation s’explique en très grande partie par la bascule en catégorie A de personnes déjà inscrites à Pôle emploi mais qui exerçaient une activité (catégories B et C) les mois précédents. Au total, le nombre d’inscrits en catégories A, B et C n’augmente que de 3 100 sur un mois, soit +0,1 %."
 

Les jeunes ne sont pas épargnés : "Le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans inscrits en catégorie A a augmenté de 2 700 en février, soit +0,5 %."
 

L'espoir de la loi Travail
 

Le ministère du Travail met son espoir dans la loi El Khomri : "Le projet de loi présenté ce matin donnera ainsi plus de souplesses aux entreprises, en particulier aux TPE et PME, en privilégiant le dialogue social au plus près du terrain. Il offrira également plus de protections pour les salariés comme pour les indépendants. Ainsi, le compte personnel d’activité ouvrira notamment un droit à la formation pour tous les actifs qui sera renforcé pour les salariés non qualifiés. Un droit universel à la garantie jeunes sera également créé pour les jeunes les plus précaires."
 

La formation de 500 000 personnes est au programme avec un fonds "exceptionnel" d'un milliard d'euros. 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb